Publicité

NBA – Steph Curry s’enflamme pour deux recrues des Warriors… et s’auto-détruit !

Steph Curry célèbre après son and-one NBA
Scott Strazzante

Arrivés au Staples Center pour jouer un mauvais tour aux Lakers, les Warriors ont réussi leur coup en s’imposant lors de l’Opening Night. En manque d’adresse, Stephen Curry a démonté sa perf, sans oublier de louer celles de deux nouveaux joueurs des Dubs.

Publicité

Pour que son équipe puisse accrocher un prestigieux succès à l’extérieur, une bonne prestation de sa part semblait indispensable. Pourtant, difficile de qualifier de la sorte la copie rendue ce mardi par Stephen Curry, même s’il a bel et bien signé à cette occasion le 8ème triple-double de sa carrière (21 points, 10 rebonds, 10 passes). Cela n’a pas empêché Golden State de renverser les Lakers chez eux, pour la plus grande satisfaction du Chef.

C’est un sentiment agréable. Évidemment, on était très excités à l’idée de démarrer cette nouvelle saison, avec un mélange de nouveaux visages et de vieilles têtes. Et on a laissé passé l’orage ce soir. Comme vous avez pu le voir, j’ai joué comme de la m*rde, j’ai terriblement mal shooté (5/21, ndlr). Mais si on est capables de gagner des matchs comme ça, en trouvant de bons tirs, et en tenant la route défensivement, c’est de bonne augure.

Publicité

Steph Curry admiratif devant Iguodala et Bjelica

Si cette soirée de l’Opening Night ne restera donc pas dans la mémoire de Curry sur le plan individuel – surtout après son gros moment de solitude vécu pendant le match – son issue avait de quoi le réconforter. De même, les débuts de plusieurs recrues ont réussi à l’enthousiasmer, comme il l’a admis en conférence de presse. À commencer par ceux de son vieil ami Andre Iguodala, auteur de 12 points en sortie de banc, à 4/7 au tir.



Il avait l’air bien. Il est entré en inscrivant de gros tirs et en étant incroyable en défense. Quand il est arrivé ici, le bruit courait selon lequel il était juste une âme de vestiaire, un vétéran qui venait guider les jeunes. Mais lui a été clair dès le premier jour sur le fait qu’il lui reste beaucoup d’essence dans le réservoir, et qu’il peut toujours rendre des services sur le parquet. Il a joué 23 minutes ce soir, et c’était 23 excellentes minutes.

Publicité




Plus remarquable encore : la performance de Nemanja Bjelica, signé lui aussi via un contrat minimum cet été. Utilisé comme 6ème Homme, l’intérieur serbe s’est particulièrement distingué avec 15 points, 11 rebonds et 4 passes. Outre ses belles statistiques, il a également semblé parfaitement s’imbriquer dans le jeu en mouvement prôné par Steve Kerr. Tout cela valait bien les éloges de Steph, après celles de Draymond Green quelques jours plus tôt.

Je ne savais pas non plus qu’il pouvait faire des passes comme ça ! On lui laisse de la liberté pour faire ce genre d’actions, surtout quand il joue pivot. Il est une menace à 3 points, mais peut aussi partir en dribble, lire la défense, et servir les joueurs ouverts. C’est énorme ! Ça nous apporte beaucoup de spacing. Il a fait une magnifique passe pour Damion Lee dans le 4ème quart-temps qui a permis de poursuivre notre momentum, donc c’était beau à voir.

Publicité

Encore en peaufinage sur le plan personnel, Stephen Curry a pu compter par un supporting cast à la hauteur face aux Lakers. Le double MVP n’a donc pas manqué de saluer les bonnes surprises Andre Iguodala et Nemanja Bjelica.

En direct : toute l'actu NBA