Publicité

NBA – La somme astronomique refusée par James Harden pour prolonger aux Nets

La superstar des Brooklyn Nets, James Harden, tout sourire lors d’un match NBA face au Orlando Magic
Nathaniel S. Butler

Éligible à une extension de contrat cet été, James Harden avait jusqu’à lundi pour prolonger son bail le liant aux Nets. Il a toutefois laissé passer cette occasion, faisant ainsi une croix… sur un véritable pactole !

Publicité

Avant que la polémique Kyrie Irving ne voit le jour, et ne pousse les dirigeants à s’intéresser au marché concernant leur meneur star, le front office de Brooklyn avait bien d’autres chats à fouetter. Leur quête du titre inachevée l’an dernier, Sean Marks et ses adjoints avaient pour mission de prolonger les contrats de leurs trois stars, à savoir Uncle Drew, Kevin Durant et James Harden.

S’ils peuvent estimer avoir fait du bon travail dans le dossier KD – ce dernier ayant re-signé jusqu’en 2026 – impossible d’en dire autant pour les deux autres membres du Big Three. Mais tandis que les Nets doivent se réjouir de ne pas avoir trouvé d’accord avec Irving, au vu de sa situation actuelle, ils pourraient regretter de ne pas s’être entendus avec The Beard.

Publicité

Harden décline 160M$… pour écrire l’histoire

Tout comme son compère star du backcourt, Harden avait jusqu’à lundi pour trouver un terrain d’entente avec sa franchise, et parapher une extension. Il ne l’a toutefois pas fait, et a donc dû s’exprimer sur le sujet suite au premier match de la saison, quelques heures plus tard. Brian Lewis du New York Post pense cependant savoir pourquoi il a préféré maintenir ses options ouvertes, malgré la belle proposition de ses supérieurs.



Harden disposait d’une offre de prolongation de 3 ans et 161 millions de dollars mise sur la table par Brooklyn. La date butoir pour l’accepter était lundi, 23h59. Mais ce n’est sûrement pas l’hésitation qui a poussé l’ancien MVP à ne pas la signer ; plutôt du bon sens business. Désormais, Harden pourra recevoir une énorme extension de 4 ans et 227M$ en juin prochain. D’après Bobby Marks, ancien assistant GM des Nets et actuel expert financier pour ESPN, elle ferait de lui le premier joueur NBA avec un salaire annuel de 60M$.

Publicité




Pour toucher une telle fortune, le Barbu devra toutefois nécessairement poursuivre sa route à Brooklyn, ce qu’il parait enthousiaste à l’idée de faire. N’en déplaise à l’équipe qui se penchait déjà sur son profil. Interrogé sur le cas de l’ancien Rocket avant l’Opening Night, Steve Nash n’a d’ailleurs pas semblé très inquiet.

Vous savez, la vérité, c’est que je n’y ai pas vraiment pensé, parce que James se plait ici. Il est totalement engagé. Donc même si on aurait adoré qu’il re-signe ici avant la deadline, c’est James qui choisira quand il le fera. Et on sait qu’il est heureux ici, et qu’on l’adore. Donc ça ne m’a même pas distrait ou traversé l’esprit. On adore travailler avec lui chaque jour. Il est un excellent coéquipier et professionnel, et on est excités à l’idée de débuter la saison avec lui.

Tout s’explique dans ce feuilleton, qui devrait donc connaitre un dénouement positif pour les Nets lors de la prochaine intersaison !

Publicité

Plus qu’un geste traduisant d’éventuelles envies de départ, James Harden aurait refusé l’offre de prolongation des Nets… pour en recevoir une plus belle l’été prochain. Pas d’inquiétude à avoir, donc, pour les fans de Brooklyn !

Brooklyn Nets Contrats James Harden NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA