Publicité

NBA – « Les Lakers étaient tellement nuls que j’ai envoyé mes fils se coucher »

Anthony Davis donne de ses nouvelles après sa blessure NBA
Douglas P. DeFelice

La vie sans LeBron James est toujours très compliquée pour les équipes du King, et les Lakers s’en rendent une nouvelle fois compte. D’ailleurs, un observateur trouve les Purple and Gold si mauvais sans le n°6 qu’il interdit à ses enfants de regarder.

Publicité

Et si les Lakers repartaient dans une saison aussi compliquée que la précédente ? En effet, lors du dernier exercice, Frank Vogel a du faire face à de nombreuses blessures, dont celles de LeBron James et d’Anthony Davis, ce qui a entrainé un inattendu passage par le play-in et une élimination au premier tour face aux Suns. Malheureusement, les Purple and Gold semblent repartir sur les mêmes bases.

Car après seulement quelques rencontres, le King, leader incontesté de cette équipe, a du être envoyé à l’infirmerie, et selon les derniers rapports en provenance de Californie, son indisponibilité pourrait être bien plus grande qu’annoncée dans un premier temps. Et si ces craintes se confirment, il ne serait pas surprenant de voir Los Angeles dégringoler au classement de la conférence Ouest.

Publicité

Kendrick Perkins horrifié par le niveau des Lakers sans LeBron

Car sans le King, le système offensif des Lakers perd grandement en fluidité, à tel point que certains observateurs ont du mal à regarder les matchs dans leur intégralité. Kendrick Perkins, consultant pour ESPN, a par exemple expliqué à l’antenne la raison pour laquelle il a refusé que ses enfants restent devant les récents matchs. Il ne veut pas qu’ils s’inspirent de ce niveau décevant.



Quand je regarde les Lakers, même en l’absence de LeBron James, ils n’ont pas la moindre excuse pour jouer comme ils ont joué contre Portland, équipe qui était en difficulté. Frank Vogel pouvait toujours compter sur Carmelo Anthony, Avery Bradley, Rajon Rondo, Malik Monk… Los Angeles avait encore les éléments dans l’effectif pour au moins tenir tête aux Blazers.

Publicité




Ils ont été tellement nuls… Ils étaient si mauvais que, lorsque je regardais le match avec eux, j’ai du envoyer mes deux ainés au lit plus tôt que prévu. Je ne voulais pas qu’ils voient ce triste spectacle et qu’ils intègrent toutes ces mauvaises habitudes des Lakers.

Kendrick Perkins veut faire de ses enfants de bons joueurs de basket, et visiblement, regarder les Lakers cette saison ne va pas ce sens. Heureusement, il est encore assez tôt dans l’année pour renverser la vapeur et proposer un jeu flamboyant sur le parquet. La victoire face aux Hornets ce lundi est un premier pas, surtout que les conditions n’étaient pas idéales avec un Anthony Davis malade et au bord du gouffre.

Publicité

Les ainés de Kendrick Perkins doivent être bien tristes de ne pas pouvoir regarder les Lakers… Heureusement, d’autres équipes jouent bien mieux, ils ne sont pas totalement privés de NBA.

Déclarations Kendrick Perkins Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA