Publicité

NBA – La stat honteuse incroyable des Lakers hier

Russell Westbrook épinglé pour son attitude déplorable après l'humiliation !
(DR)

Désastreux contre les Bulls, les Lakers n’ont strictement rien de positif à tirer de cette déroute. Une statistique assez consternante vient même les plomber davantage… Clairement, l’heure est à la crise dans la Cité des Anges.

Publicité

Une victoire leur aurait fait énormément de bien, mais rien ne s’est passé comme prévu pour les Lakers. Opposés à Chicago, les hommes de Frank Vogel n’ont tout simplement pas vu le jour, s’inclinant par près de 20 points d’écart (121-103, résumé ici). Encore dans la course à la mi-temps, Russell Westbrook & co. ont cédé au retour des vestiaires, incapable de résister aux coups de boutoir d’un DeMar DeRozan inarrêtable (38 points).

Symbole de la catastrophe que fut ce match, l’adresse extérieure des Californiens. Ces derniers n’ont ainsi shooté qu’à 18.8% derrière l’arc, soit un 6/32 en 48 minutes. Une performance abyssale, qui est même encore plus humiliante quand on la compare à celle des joueurs des Bulls. Comme le montre StatMuse, Lonzo Ball a réussi à lui seul davantage de tirs primés que tout LA réuni !

Publicité

Les Lakers dramatiques à trois points

Tirs à trois points réussis :

Lonzo Ball – 7

Lakers – 6



Pour la peine, difficile de faire plus honteux côté Pourpres et Ors. La pilule aura d’autant plus du mal à passer qu’on parle là d’un ancien de la maison, drafté très haut puis dégagé plus tard pour faire venir Anthony Davis. Le même AD qui a fini expulsé au cours de la rencontre… Tout un symbole, même s’il faut également saluer la performance du guard.

Publicité




Ce dernier a en effet été crucial à la victoire des siens, affichant notamment un ratio +/- monumental (+25). Avec 27 points, 7 rebonds et 8 passes, l’ancien Pelican a tout simplement été intenable, offrant un casse-tête permanent à la défense angelino. Le travail sur son shoot extérieur, tellement décrié à son arrivée dans la ligue, a d’ailleurs bien payé, lui qui augmente son pourcentage à trois points saison après saison.

Cela mis à part, il va sérieusement falloir changer des choses dans la Cité des Anges. Conforté dans sa position pendant l’été, Vogel ne semble cependant pas être dans une situation sereine. La greffe du Brodie n’a pas non plus fonctionné, et l’absence pour blessure de LeBron James ne fait qu’aggraver les choses. La saison s’annonce décidément compliquée au Staples Center…

Publicité

2021-22 est encore long, mais on sent que quelque chose cloche sévèrement aux Lakers. Dans ces conditions, difficile de les voir assumer leurs ambitions de titre, à moins d’un miracle.

Chicago Bulls Los Angeles Lakers NBA 24/24 Stats, records

En direct : toute l'actu NBA