Publicité

NBA – « Les Lakers 2021-22 sont aussi mauvais que cette ex-équipe de LeBron »

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, LeBron James, ne laissait pas le choix à ses coachs concernant une donnée bien précise
NBA (DR)

Tout juste à l’équilibre après la première moitié de saison, les Lakers ne sont guère rassurants. Pour un analyste réputé, on se dirige d’ailleurs vers un gigantesque fiasco… Il les compare notamment à une ancienne escouade de LeBron James, et c’est tout sauf un compliment.

Publicité

Après 41 matchs, on peut faire un premier gros bilan sur les débuts de la superteam de Los Angeles. Et franchement, il n’y a pas de quoi faire la fête… Avec 21 victoires pour 20 défaites, les Californiens ne sont même dans le Top 6 de l’Ouest et doivent encore se battre pour obtenir un spot qualificatif en playoffs. La greffe Russell Westbrook n’a pas pris, les blessés s’accumulent… Jusqu’ici, c’est la déception qui prime.

Du côté des observateurs, on reste en tout cas bouche bée devant la situation actuelle. Nombreux étaient ceux qui les voyaient bien plus haut, et ils doivent maintenant réviser leur copie. Analyste pour Fox Sports, Shannon Sharpe n’y est pas allé par quatre chemins : les Angelinos ne sont pas au niveau. Ils lui rappellent carrément la première escouade de LeBron James, qui n’a jamais accompli quoi que ce soit à part une Finale perdue en 2007 :

Publicité

Les Lakers 2021-22 comme les Cavs au premier passage de LeBron ?



Ce n’est pas une bonne équipe en ce moment. On dirait que LeBron est de retour à Cleveland lors de son premier passage là-bas, car la deuxième fois, il avait Kyrie Irving et Kevin Love. Mais là, c’est comme s’il était de retour à Cleveland la première fois. C’est ce que ce roster des Lakers est… Ils ne sont pas bons. Ils ont le 10ᵉ meilleur bilan (7ᵉ de l’Ouest, ndlr), ils ne peuvent pas défendre. C’est aussi simple que ça.

Publicité




Là, on peut difficilement faire plus fracassant comme comparaison. Pour ceux qui ne voient pas à quoi Sharpe fait allusion, sachez que le casting autour du King dans l’Ohio ne fut pas des plus glorieux, entre 2003 et 2010. Larry Hughes, Mo Williams, Zydrunas Ilgauskas, Anderson Varejao, Drew Gooden… Si certains de ces noms ne vous disent pas grand-chose, ce n’est pas si surprenant que ça. Rarement bien entouré, c’est aussi ce qui a poussé LBJ a rallier le Heat après plusieurs années sans pouvoir gagner le titre.

Comparer une superteam à ça est donc particulièrement dégradant, et la preuve que quelque chose ne pas absolument pas. La bonne nouvelle, c’est que les Pourpres et Ors ont encore la deuxième moitié de saison devant eux, afin de se rattraper. Anthony Davis pourrait bientôt faire son retour à la compétition, et LA avait signé 4 victoires de suite avant de chuter contre Memphis. Se remettre en selle dès le prochain match contre les Kings sera la première étape.

Publicité

Si les Lakers 2021-22 ne font pas mieux que les Cavs 1.0 avec LeBron, ce serait tout de même une grosse catastrophe. Le talent intrinsèque est autrement plus élevé dans la Cité des Anges, et ne pas l’exploiter à fond relèverait pratiquement de la faute professionnelle.

En direct : toute l'actu NBA