NBA – « Lui, les Lakers le traderaient en une seconde s’ils le pouvaient »

Le Laker qu'on n'est pas prêt de revoir selon Vogel NBA
NBA (DR)

Toujours hantés par leurs démons, les Lakers cherchent désespérément le moyen de sortir de cette exécrable situation. Pour un analyste, cela passerait par un transfert choc qu’ils réaliseraient immédiatement… si seulement ils en avaient la possibilité !

Publicité

À défaut de voir les défauts de l’équipe effacés sur le terrain, les fans espèrent que le front office y parviendra grâce au marché des trades. Toujours en quête d’identité à l’entame de la deuxième partie de saison, les Lakers font partie intégrante des rumeurs de transfert. Plusieurs gros noms se bousculent dans les bruits de couloir les concernant depuis quelques jours, mais un souci demeure, à savoir leur marge de manœuvre restreinte.

Sans son contrat XXL, Westbrook serait déjà loin des Lakers

En manque de salaires leur permettant d’acquérir des recrues de choix avant le 10 février, les Angelinos pourraient se tourner vers des solutions plus abordables. Ils pourraient néanmoins viser plus haut, si seulement un de leurs joueurs majeurs possédait une meilleure cote sur le marché. Vous l’aurez deviné, il s’agit bien de Russell Westbrook, dont la place dans le roster de LA aurait déjà été troquée depuis bien longtemps selon Stephen A. Smith !

Publicité



On en est arrivé à un point où la seule raison pour laquelle Russell Westbrook n’a pas été tradé, c’est son salaire. Les Lakers le traderaient en une seconde s’ils le pouvaient ! Il ne va même pas être All-Star cette année. Pensez-y : on parle de Russell Westbrook ! Il n’est même pas All-Star cette année !

Ce qui sauverait donc le Brodie n’est autre que son juteux bail à 44 millions cette saison.

Publicité

Pas vraiment tendre avec Russell Westbrook ces derniers mois, SAS ne s’est bien évidemment pas arrêté là dans sa critique. Le célèbre consultant d’ESPN a effectué une rétrospective plus globale de la carrière du meneur star, qui ne l’a forcément pas mis en valeur !

Je vais répéter quelque chose que j’ai dit il y a des mois. Voilà les coéquipiers qu’a eus Russell Westbrook : Kevin Durant, James Harden, Serge Ibaka, Reggie Jackson, Victor Oladipo, Paul George, encore James Harden, Bradley Beal, LeBron James et Anthony Davis. Et tu n’as pas un seul titre à exhiber. C’est une question d’héritage. (…) On va finir par devoir regarder cette liste et ces échecs, et il va devoir l’accepter.

Un seul moyen pour Russ d’échapper à ce constat cinglant d’ici quelques mois : remonter la pente avec les Purple & Gold, et rafler le trophée Larry O’Brien en fin d’exercice !

Publicité

Pour Stephen A. Smith, Russell Westbrook aurait déjà fait ses valises et quitté les Lakers s’il ne disposait pas d’un contrat aussi volumineux. À lui de le justifier dans les semaines à venir, et de pousser ses dirigeants à se féliciter de l’avoir recruté cet été !

En direct : toute l'actu NBA