NBA – L’énorme risque que les Lakers prennent sur le dossier Russell Westbrook

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, Russell Westbrook, a fait l'objet de grosses révélations concernant son isolement progressif dans le vestiaire de la franchise cette saison
Rawel Visual

Pour pouvoir se débarrasser de Russell Westbrook, les Lakers vont devoir faire des concessions aux autres franchises. Or, ce ne serait pas dans leurs intentions… Les dernières rumeurs indiquent ainsi qu’ils refusent d’accéder à une requête précise.

Publicité

Russell Westbrook sera-t-il encore un Laker après cet été ? C’est l’une des grandes questions de l’intersaison à venir, tant le n°0 est un dossier particulièrement compliqué. Le meneur ne lève pas les foules, bien que quelques franchises aient exprimé leur intérêt pour lui. Si négociations il devait toutefois y avoir, la condition sine qua non serait la même pour tout le monde, à en croire les informations divulguées par The Athletic :

Les franchises voudraient au moins un choix du premier tour pour accompagner Russell Westbrook dans un trade, d’après Johan Buva.

Publicité

Ce n’est pas étonnant, car c’était déjà une prérogative afin que les Californiens se débarrassent du Brodie à la deadline, en février. En effet, avec 47 millions de dollars à toucher en 2022-23, le MVP 2017 n’est pas exactement le dossier le plus attirant qui soit actuellement, surtout après sa campagne catastrophique dans la Cité des Anges. Ajouter un asset tel qu’un pick de draft serait donc un moyen de faire passer la pilule plus aisément pour les autres équipes.



Les Lakers refusent de céder un choix du premier tour avec Westbrook

Cependant, il se trouve que les Pourpres et Ors avaient déjà refusé de céder à cette requête il y a quelques mois, eux qui sont déjà pas mal déplumés en termes de draft sur les années à venir. Et comme l’a expliqué The Athletic, il semblerait que la posture du front office de LA n’ait pas changé d’un iota depuis. Au contraire, il serait toujours hors de question de céder un choix du premier tour en compagnie de l’ancien Wizard :

Publicité

Les rivaux pensent que Los Angeles doit l’échanger avant le camp d’entraînement parce que la situation est intenable, surtout depuis que les commentaires de Westbrook en fin de saison ont détourné la responsabilité vers LeBron James, Anthony Davis et le reste de la franchise. Mais les Lakers ne souscrivent pas à cette théorie. Pour l’instant, ils n’ont pas l’intention d’utiliser un choix de premier tour pour faciliter un échange de Westbrook, selon des sources de la ligue.

Voilà qui semble assez risqué, car le package envoyé par les Angelinos ne s’en retrouve pas plus alléchant, ce dont il aurait bien besoin. Même inclure des joueurs sous contrats comme Tale Horton-Tucker pourrait ne pas suffire à séduire les dirigeants adverses… Dans ces conditions, l’issue de ce feuilleton semble donc déjà décidée. WestBeast a de fait intérêt à briller l’an prochain, s’il veut que sa cote remonte avant de devenir free agent.

Publicité

Les Lakers refusent toujours de céder un pick du premier tour en compagnie de Russell Westbrook, ne voulant pas se séparer de leurs derniers atouts pour le futur. On peut comprendre la manoeuvre, mais cela ne leur facilite vraiment pas la tâche…

En direct : toute l'actu NBA