NBA – Anthony Davis massacré par une légende des Bulls

Anthony Davis, l'incompréhension
NBA (DR)

L’été s’annonce éprouvant pour Anthony Davis, qui subit déjà de grosses critiques depuis quelques semaines. Et même lorsqu’une voix influente vient prendre sa défense, d’autres le fracassent un peu plus, à l’image d’une ancienne gloire des Bulls… et des Lakers !

Publicité

En voyant leur saison se conclure avant même le play-in tournament, ils savaient que leurs détracteurs n’allaient pas leur laisser de répit durant leurs vacances. Le présage tend malheureusement à se confirmer pour les Lakers, sujets d’innombrables attaques depuis le début de leur offseason. Les principales cibles restent bien évidemment les stars de l’effectif, y compris Anthony Davis.

Encore une fois victime de plusieurs blessures au cours des derniers mois, l’intérieur angelino se voit une fois n’est pas coutume reprocher sa fiabilité physique défaillante. Et tandis que beaucoup s’attendaient à le voir charbonner pour palier cette lacune physique, sa récente révélation choc n’a fait qu’aggraver son cas. Les tacles continuent donc de pleuvoir sur sa tête, dont certains en provenance de gros noms.

Publicité

Ron Harper humilie publiquement Anthony Davis

Malgré sa santé fragile, Davis conserve bien évidemment quelques partisans au sein de la ligue et ses alentours. Dans une récente émission de First Take, Stephen A. Smith a par exemple pris sa défense de façon osée, affirmant le préférer à deux autres superstars. Un discours qu’a tout simplement démonté sur Twitter Ron Harper, visiblement beaucoup moins fan du Unibrow :



On sait tous qu’il ne va pas jouer plus de 62 matchs par saison donc prends les autres joueurs…

Publicité

Dans sa tirade, Smith spécifiait bien qu’il privilégierait Davis à ses prestigieux pairs s’il reste en bonne santé. Or, d’après Harper, ce cas de figure n’a tout simplement aucune chance d’arriver, puisque le big man de L.A. ne serait pas capable de manquer moins de 20 matchs chaque saison ! Un avis que les chiffres ont plutôt tendance à défendre, n’en déplaise à AD.

En effet, sur ses 10 campagnes NBA, The Brow en a fini pas moins de 5 avec 62 rencontres disputées ou moins. Pire, il n’a plus dépassé ce total depuis 2017-18, soit un an avant son départ des Pelicans ! De quoi justifier l’opinion de Harper, et encourager SAS à revenir sur ses propos. Comme quoi, avoir porté les couleurs des Lakers ne pousse pas forcément à se montrer indulgent envers les Purple & Gold.

Publicité

Ancien champion avec les Lakers, Ron Harper n’a malgré tout pas fait de cadeau à Anthony Davis sur les réseaux. Personne ne lui avait demandé son avis, mais l’ex-meneur avait visiblement envie de le faire connaitre !

En direct : toute l'actu NBA