NBA – Le scénario fou des Lakers pour l’été 2023, Westbrook dans le coup !

La superstar NBA des Los Angeles Lakers, Anthony Davis, a livré des propos piquants sur son coéquipier, Russell Westbrook
Rawel Visual

Alors que l’été suit son cours et que la free agency a rendu la majorité de ses enseignements, Russell Westbrook est toujours un joueur des Lakers – et il coûtera 47 millions de dollars à la franchise lors de la saison à venir. Face à cette impasse, le salut des Angelinos pourrait venir de l’été 2023, avec un plan qui pourrait bien germer dans la tête de Rob Pelinka…

Publicité

En NBA, une mauvaise décision a tendance à se payer plusieurs années, et non pas une seule. C’est ce que les Lakers sont en train d’apprendre à leurs dépens, eux qui doivent puissamment regretter d’avoir écouté LeBron James et d’avoir recruté Russell Westbrook au lieu de Buddy Hield et d’autres joueurs en 2021. Résultat : une campagne écoulée totalement ridicule, et une incapacité à se débarrasser du Brodie depuis de nombreux mois.

D’après les insiders de la ligue, le GM Rob Pelinka et son front office cherche désespérément à refourguer l’ancien du Thunder à une autre équipe. Chou blanc pour le moment, malgré des contacts avec les Nets qui ne devraient rien donner au sujet de Kyrie Irving. Alors que faire ?

Publicité

2023, une possible occasion en or pour les Lakers

Si les Lakers ne parviennent pas à trader Westbrook, dont la valeur sur le marché est quasi-nulle au regard de son contrat, ils pourraient basculer sur un plan B qui consisterait à disputer cette saison 2022-2023 tant bien que mal, sans trop y croire, et surtout à attendre l’intersaison suivante. RussWest deviendrait alors agent libre, et 47 millions de dollars seraient alloués aux pourpres et ors. Largement de quoi signer un contrat max, ou deux excellents joueurs à 20-25 millions.



Dans cette optique, il est évidemment opportun de jeter un coup d’oeil à la liste des agents-libres à l’été 2023. Kyrie Irving, Khris Middleton mais aussi (et surtout ?) Andrew Wiggins seront libres comme l’air. On peut ainsi imaginer que les Lakers jettent leur dévolu sur Wiggs, qui sort d’excellents playoffs avec les Warriors, pour enfin entourer LeBron James et Anthony Davis avec une star complémentaire. Cerise sur le gâteau : il resterait probablement quelques millions de dollars en spare, à dépenser sur d’autres joueurs.

Publicité

Cette perspective se heurte toutefois à un élément majeur : LeBron doit y adhérer. A bientôt 38 ans, le King sait que ses années dans la ligue sont comptées, et on l’imagine plutôt réfractaire à l’idée de « balancer » la saison à venir. Toutefois, l’exercice 2023-2024, qui sera celui de ses 40 ans, peut apparaître comme sa dernière chance, autour d’un roster libéré du poids de Russell Westbrook et nettement plus compétitif.

Rappelons par ailleurs que James est lui-même agent-libre à l’été 2023, et que son avenir reste en suspens. La prise en compte de Bronny James dans sa décision pourrait être supprimée après la grosse douche froide subie par le jeune fils du King, et nul ne sait si le natif d’Akron ne fera pas ses valises l’été prochain. Sauf si, évidemment, un roster archi-compétitif lui permet de prétendre au titre…

Publicité

Pour le bien de tout le monde, il est évident qu’un trade rapide de Russell Westbrook serait positif, permettant ainsi d’aborder sereinement la saison 2022-23. Mais si ce n’est pas le cas, les Lakers peuvent commencer à se rabattre sur ce plan B, avec un été 2023 qui s’annoncerait bouillant. A condition, évidemment, de convaincre un certain LeBron James…

Los Angeles Lakers NBA 24/24 Russell Westbrook

Toute l'actu NBA