NBA – La décision passée de LeBron qui pourrait l’empêcher de jouer avec Bronny

Un exécutif NBA a affirmé ne pas vouloir gaspiller un pick pour Bronny James, ce qui pourrait ne pas plaire à LeBron
NBA (DR) / BallIsLife (DR)

Après une carrière de haute voltige réalisée sur les parquets NBA, LeBron James nourrit un dernier objectif : y évoluer aux côtés de son fils aîné Bronny. Or, un vieux move à son initiative revient désormais le hanter dans ce dossier si cher à ses yeux.

Publicité

Longtemps lancé à la poursuite de Michael Jordan dans les classements historiques, il semble aujourd’hui ne plus accorder autant d’importance à cette quête. LeBron James reste bien entendu un grand compétiteur assoiffé de titres, mais sait que sa fin de carrière approche, et que les occasions d’étoffer son palmarès se raréfient. Dès lors, son ultime but n’emprunte pas un aspect sportif, mais plutôt familial.

LeBron James privé d’un duo avec Bronny… par sa faute ?

Comme il l’a déjà annoncé ces derniers mois, LeBron cherchera d’ici 2024 à porter les mêmes couleurs que son aîné, Bronny, appelé à évoluer un jour dans la ligue. Cela aura d’ailleurs peut-être une incidence sur le gros rendez-vous qui l’attend dans les prochaines heures. Cette réunion père-fils pourrait quoi qu’il en soit avoir lieu aux Lakers, comme le rappelle Joe Vardon dans les colonnes de The Athletic :

Publicité

(Rich) Paul, l’agent de James et l’un des plus puissants représentants du paysage NBA, peut aider dans cette situation en avertissant les autres équipes de ne pas drafter Bronny avant que les Lakers puissent le sélectionner au second tour. Ce, si Bronny venait à être disponible. Et s’il était meilleur que ça, et méritait d’être drafté au premier tour ? Les Lakers devraient alors s’engager à faire ce qu’il faut pour sélectionner le fils de LeBron, même si cela implique de trader quelqu’un ou quelque chose pour récupérer un first-round pick 2024.



S’ils souhaitent que le King prenne sa retraite à L.A., et l’honorer à la manière de Kobe Bryant, les dirigeants Purple & Gold savent donc ce qu’il leur reste à faire. Ils auront ainsi pour mission de mettre la main sur Bronny lors de la Draft 2024, mais devront batailler pour ce faire. De quoi regretter de ne pas avoir de choix de premier tour, qui leur aurait bien facilité la tâche. Ils peuvent dès lors s’en prendre… à LBJ, directement impliqué dans la perte de ce pick !

Publicité

Je pense que la situation familiale de LeBron pèsera très lourd vis-à-vis de son avenir, et que le move le plus évident pour lui est de rester aux Lakers. Mais j’ai ensuite vu qui détient le pick 2024 des Lakers, et pourquoi (le trade de Davis, vous vous rappelez ?). Le trade qui a fait de LeBron un champion à L.A. est maintenant un obstacle, bien que petit, pour réaliser son ultime objectif en NBA : jouer dans la même équipe que son fils.

Pour rappel, un an après son arrivée dans la franchise, LeBron avait convaincu ses supérieurs de faire tapis pour recruter Anthony Davis. Un choix qu’il n’avait pas regretté quelques mois plus tard, lorsqu’il soulevait le trophée Larry O’Brien avec le Unibrow. Désormais, il peut cependant s’en vouloir, puisque cela prive son équipe d’une option de taille pour drafter Bronny dans deux ans !

Publicité

En poussant pour l’arrivée d’Anthony Davis aux Lakers, LeBron James ne se doutait pas que cela impacterait sa potentielle réunion avec Bronny en NBA. C’est donc lui qui pourrait indirectement provoquer son départ à contre-cœur de Los Angeles pour rejoindre son fils !

Bronny James High School LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

En direct : toute l'actu NBA