EDF : Victoire face au pays hôte, mais sans la manière

Une nouvelle fois en difficulté face à une équipe de la Roumanie vaillante, les bleues ont su se reprendre pour pouvoir aller jouer la première place du groupe demain face au Monténégro.

L’agressivité des françaises les met rapidement dans le bonus (3 fautes en 1 minute puis 5 en 3 pour les roumaines), ce qui leur permet d’être dans le match grâce à l’adresse de Diandra Tchatchouang puis d’Isabelle Yacoubou (9 des 11 premier points à elles deux). Malheureusement, les françaises vont retomber dans leur travers et vont laisser les roumaines revenir dans le match à égalité (3-3, 3-8, 11-11). Le banc fourni des bleues va leur permettre de remettre un écart grâce à Paoline Salagnac (4pts), Endy Myem, Héléna Ciak puis Sarah Michel. A la fin de ce premier quart-remps, ce sont les françaises qui sont en tête mais difficilement (18-20).

C’est encore une fois le banc (10 points sur les 27 pour celui-ci) avec Sarah Michel et surtout Endy Myem, auteure de cinq points consécutifs, qui font que la France garde son avantage à 22-27. Maladroite aux lancers-francs (64%), les françaises laissent les roumaines revenir à 1 points grâce aux trois points de Pop (6 pts) et Stoenescu (5 pts). Avant que ces dernières, en sortie de temps-mort, donnent l’avantage à la Roumanie à 33-31. La sortie de Pop à cause de sa troisième faute ne change rien et malgré leurs déficits à l’intérieur, qui permet aux françaises de recoller grâce à Yacoubou (8 pts), les roumaines et l’inévitable Stoenescu (14 pts) font la course en tête à la mi-temps sur le score de 40 à 37. A noter que les françaises n’ont shooté qu’une seule fois à trois points et que cette tentative fut loupée.

Paoline Salagnac (Photo: L.FAVARD)

Le 3ème quart-temps commence comme le second, avec Endy Myem à la marque (11 pts meilleur marqueuse). Mais la maladresse persistante aux lancers-francs (13/20) permet aux roumaines de maintenir leur avantage de 4 points après quatre minutes de jeu. Sandrine Gruda, seulement 3 pts jusqu’ici, va inscrire les 8 prochains points pour l’EDF. Mais les roumaines, dans un grand soir, continuent d’être en tête grâce à leur adresse extérieure (6/10 à 3 pts). La différence va même monter jusqu’à +7. Pop et Stoenescu sur le banc depuis quelques minutes, c’est Marginean qui prend ses responsabilités (9 pts). A la fin de ce quart-temps, la Roumanie est en tête 60-54.

L’euphorie continue pour les roumaines avec dès le retour un trois points de Pop mais leur manque de lucidité va permettre à Paoline Salagnac (11 pts dont 6 des 8 dernier) et Céline Dumerc de réduire l’écart à 2 points. Les lancers-francs de Sandrine Gruda, suite à la 5ème faute de Pavel (9 pts, 8 rebonds), remettent les équipes à égalité avant qu’encore une fois Paoline Salagnac (17 pts nouveau record en EDF) donne 4 points d’avance. Les bleues vont ensuite dérouler leur jeu pour s’imposer 67-76 en gagnant le dernier quart-temps 7-22.

Les bleues se sont fait très peur, il va falloir réagir dans les prochains matchs. Elles joueront le match pour la première place du groupe demain contre le Monténégro (17h, à suivre sur Sport +).

 

 

Pour tous ceux qui veulent suivre toute l’actu du basket féminin sur Facebook, nous avons créé une page dédiée « Parlons Basket Féminin ».

N’hésitez pas à venir liker et partager !

Equipe de France (M) Euro Basket International Les Bleues

En direct : toute l'actu NBA