Pas concerné par la Draft cette année, le Heat aura donc tout le loisir de se concentrer sur la free-agency. L’avenir de D-Wade devrait notamment être au centre des discussions.

À 36 ans, les plus belles années de la carrière de Flash sont déjà derrière lui, cependant son impact, et son expérience auprès des joueurs plus jeunes reste un atout considérable pour n’importe quelle franchise. Pourtant l’arrière réfléchirait à mettre un terme à sa carrière. Une chose est pour le moment sûre, s’il décide de continuer une année de plus ce sera bien du côté de Miami.

Pour son retour au Heat en février 2018, D-Wade a compilé 12 points, 3,4 rebonds et 3,1 passes de moyenne. (Heat Zone)

Le GM du Heat, Pat Riley, espère de son côté voir Wade de retour, même si aucune discussion n’a été engagée pour le moment :

« Je n’ai pas encore parlé avec Dwyane. J’ai discuté avec son agent, et à partir d’aujourd’hui jusqu’au 1er juillet nous allons pouvoir nous concentrer sur ce dossier. […] Dwyane parle de façon régulière avec des membres du staff mais rien n’a été décidé pour le moment. Evidemment que je souhaite le retour de Dwyane la saison prochaine, mais il n’y pas encore eu de discussion à ce sujet. »

Au niveau du jeu, le n°3 du Heat a prouvé qu’il était encore capable d’apporter du scoring en sortie de banc, avec un temps de jeu limité. Concernant son contrat, Wade devra probablement accepter un salaire peu élevé pour satisfaire les intérêts de sa franchise, la ligne arrière du Heat étant déjà bien remplie avec Dion Waiters, Josh Richardson et Tyler Johnson. Les deux derniers ayant été prolongé l’été dernier, sans que Miami ne lésine sur leur salaire.

Finalement la décision finale reviendra au joueur qui devrait prendre en compte sa motivation et sa forme physique avant de trancher quant à son futur.

À lire également : Dwight Howard vers les Pelicans ?