Si ses performances ne cessent de décevoir ces dernières années, Derrick Rose continue de cartonner en Chine. Sa marque, Adidas, en profite toujours autant.

Chez la marque de chaussures Adidas, ils sont seulement trois en NBA à posséder leur chaussure « signature » : Damian Lillard, James Harden et donc vous l’aurez compris, Derrick Rose. Cet accord remonte à un certain temps aujourd’hui, mais depuis des années, Adidas commercialise une nouvelle chaussure à l’honneur du MVP 2011. Cette année, c’est avec la sortie de la DRose 9.

Un passage mitigé à Minnesota, invisible aux Cavs, Derrick Rose galère depuis de nombreuses années en NBA et n’est plus le même depuis sa grosse blessure au genou. Et pourtant en Chine, sa notoriété reste intacte. Voilà pourquoi Adidas continue de surfer sur la vague D-Rose. Ce dernier raconte sa première venue du côté de la Chine.

D’aller là-bas la première fois, j’avais l’impression d’être Muhammad Ali. C’était super de savoir que tout cela venait de Chicago. D’être un gamin en provenance du Midwest, et de savoir que tous ces gens me reconnaissaient.

Pour situer le deal faramineux signé par Rose à l’époque : le meneur est toujours le cinquième plus gros revenu niveau chaussure derrière LeBron James, Kevin Durant, Stephen Curry et James Harden. Derrick Rose est pourtant payé au minimum cette saison du côté des Wolves, mais encore une fois : sa popularité en Chine rentabilise le tout pour son sponsor.

Les ventes des différents modèles venant de Derrick Rose proviennent à 70% de Chine. Son numéro 25 aux Knicks figurait également dans le top 10 des ventes. Rose adore la Chine, et c’est bien réciproque. Depuis 2011, le meneur voyage sur l’autre continent afin de rencontrer ses fans. Ce statut, il le doit également à son MVP remporté en 2011. En Chine, il est vu comme une sorte d’héritier à Michael Jordan, qui a su placer les Bulls sur la carte du monde.

Depuis, Rose et la Chine ont une connexion relativement spéciale. L’an dernier, l’hôte présent sur place avait même prévu une vidéo hommage au meneur afin de le remercier, portant aux larmes le meneur.

Je ne m’y attendais pas, c’était le dernier jour de la tournée. J’ai vu plein de vidéos sur Youtube, des fans ou autres, mais ça m’a juste ému.

Malgré les blessures, malgré les problèmes, Derrick Rose a toujours tenu à faire ce déplacement en Chine, et ses fans présents là-bas lui rendent désormais bien. Cette tradition dure depuis de nombreuses années maintenant, et vu le succès, cela ne devrait pas changer.

Il s’agit juste de puiser dans ces vibrations et tout l’amour qu’il y a. Quand je suis là-bas, je suis énergique, je revis, je sens tout l’amour, et c’est tout ce que je souhaite quand j’y vais.