Ce week-end avait lieu le MAIF Open LFB qui officialise le début du championnat. Aujourd’hui trois rencontres au programme : Basket Landes contre Landerneau, Montpellier contre Nantes et pour finir le Hainaut affrontait la Roche Vendée. Retour sur cette journée riche pour les amoureux de la balle orange. 

 

Basket Landes 84 Landerneau 68

En ouverture de cette journée, Basket Landes affrontait Landerneau, le promu en LFB qui prenait dans ces deux journées, ses marques dans la Ligue Féminine. La première minute de la rencontre fut marquée par des imprécisions de chaque côté et c’est Céline Dumerc qui débloquera le compteur pour Basket Landes. Les deux équipes se répondront ensuite l’une après l’autre jusqu’à une égalité (9-9; 4 minutes 11 à jouer).  Dans la seconde moitié du quart-temps, c’est Landerneau qui prendra l’ascendant en prenant jusqu’à cinq points d’avance (13-18; 1 minute 41 à jouer). Basket Landes opérera ensuite une remontée et les dix premières minutes se soldent par une égalité parfaite (21-21). Dans le second quart-temps, aucune équipe n’arrive à se détacher significativement. A chaque attaque, les équipes se répondent et les défenses sont bien en place (31-31; 4 minutes 35 à jouer). Quand les deux formations rejoignent les vestiaires, Basket Landes est devant de deux petits points. De retour sur le parquet, aucune des deux équipes ne semblent baisser de niveau, Basket Landes, un ton au dessus prend le meilleur sur le promu et parvient à créer un écart (49-43; 6 minutes 13 à jouer). Landerneau reviendra une nouvelle fois au score et à ce moment là du match, celui qui trouve le vainqueur est très fort. Au moment d’entamer les dix dernières minutes, un point sépare les deux équipes. C’est finalement dans le dernier quart que le match prendra une nouvelle dimension. Sur un trois points de Céline Dumerc, Basket Landes prend une impulsion et démarre sa marche en avant. Landerneau, surpris par la vitesse de son adversaire, se retrouve rapidement derrière au score (71-61; 5 minutes 35 à jouer). Les bretonnes tentent de remonter mais l’avantage pris par les landaises était trop important. Basket Landes arrive donc à s’imposer, non sans avoir douté, sur le score de 84 à 68.

Côté statitstiques : Céline Dumerc termine avec 29 points, 3 rebonds et 2 interceptions. Joyce Coussens-Smith termine sur 17 points pour 5 rebonds et 1 interception.

 

Basket Lattes Montpellier 85 Nantes Rézé 69

Dans ce second match de la journée, Basket Lattes Montpellier affrontait Nantes. Dès le début de match, c’est Nantes qui prend en premier l’avantage sur un tir derrière l’arc de Wallace. Montpellier se retrouve rapidement mené mais ne relâche pas ses efforts si bien qu’ à 4 minutes 25 de la fin du premier quart, les Gazelles sont devants pour la première fois du match (13-12). Ce n’est qu’à partir de cet instant qu’elles prendront un écart significatif sur leur adversaire pour terminer le quart temps avec 6 points d’avance (22-16). Dans le second quart, Nantes ne lâche pas et grignote le retard, mais Montpellier semble avoir pris la mesure de son adversaire (30-23; 6 minutes 32 à jouer). Dans la seconde moitié, Nantes revient jusqu’à ne compter que 3 unités de retard (33-30; 3 minutes 44 à jouer). Les Gazelles accelèrent le jeu et à 30 secondes du retour aux vestiaires comptent 11 points d’avance (44-35). De retour sur le parquet, Montpellier continue sur sa lancée, attaque bien le cercle, durcit la défense, laissant Nantes complètement dépassé. Au moment d’entamer les dix dernières minutes, les joueuses de Rachid Méziane mènent de 20 unités (66-46). Dans le dernier quart, Nantes tente de revenir mais Montpellier, ne relâchant pas ses efforts, parvient à garder son écart et à remporter la rencontre sur le score de 85 à 69.

 

Côté statistiques : Diandra Tchatchouang termine la rencontre avec 21 points, 5 rebonds, 1 interception. M. Medenou termine avec 15 points, 6 rebonds et 1 interception.

A propos de l'auteur

Mordue de basket depuis ... toujours Supportrice des Antibes Sharks et du Cavigal Nice Basket 06 Joueuse handibasket Bref, la balle orange est bien plus qu'une passion, c'est ma vie