Nous vous l’annoncions hier soir, J.R. Smith ne portera plus le maillot des Cavs. L’artilleur a décidé, d’un commun accord avec la franchise, de s’éloigner de l’équipe avec laquelle il a remporté sa seule bague de champion en 2016. Quelle sera la prochaine destination de J.R. Swish ? On vous donne quatre possibilités.


Mais où atterrira bien notre bon vieux J.R. Smith ? C’est la question qui brûle les lèvres de nombreux observateurs en ce moment. N’étant pas sur la même longueur d’onde cette saison, Smith s’est d’ores et déjà mis à l’écart du groupe et attend patiemment une séparation à l’amiable avec les Cavaliers. La franchise s’est exprimée dans un communiqué :

« L’organisation souhaite bonne chance à JR et à sa famille, l’apprécie et le remercie pour sa contribution au sein de la communauté, dans l’équipe et pour le rôle qu’il a joué lors du titre de champion NBA en 2016. »

En attendant, le fantasque joueur se retrouve sans franchise et l’horloge tourne pour le vétéran. Selon un rapport de Brian Windhorst pour ESPN, les Cavaliers cherchent activement à lui trouver une porte de sortie.

Inutile de dire que cela a donné lieu à des hypothèses aussi intrigantes les unes que les autres. Nombreuses sont les franchises qui auraient besoin d’une option comme celle de J.R. Smith : un joueur qui peut apporter beaucoup d’expérience dans le vestiaire auprès des jeunes, qui peut prendre un véritable coup de chaud à tout moment derrière l’arc et qui peut faire énormément de bien en sortie de banc.

Ceci étant dit, quelles seraient les équipes capables de tirer pleinement avantage des qualités de J.R. Smith ? On vous propose 4 franchises qui, pour nous, seraient un bon « fit » pour Smith.

4. Memphis Grizzlies

Memphis intrigue fortement cette saison. Deuxième de la conférence Ouest, et contre toute attente, Mike Conley et Marc Gasol ont fait des Grizzlies des candidats sérieux pour prétendre aux playoffs. Avec un roster qui ne compte qu’un seul joueur dépassant une moyenne de 2 tirs à 3 points réussis par match, l’ajout d’un profil comme celui de Smith permettrait aux Grizzlies d’élargir leur système de jeu et de profiter davantage de possibilités derrière l’arc si leur jeu de demi-terrain traditionnel venait à coincer. Memphis reste quelque peu restreint au niveau de la profondeur de banc, et ajouter J.R. Smith dans le roster pourrait être une bien bonne affaire à saisir pour continuer le plus longtemps possible à jouer les premiers rôles à l’Ouest.

3. Philadelphia 76ers

Oui, Philadelphie vient de s’offrir Jimmy Butler, et oui, les Sixers viennent de s’acquitter de deux joueurs |Dario Saric et Robert Covington] comme monnaie d’échange. Cependant, Philly pourrait avoir besoin d’enquiller plus de shoots ouverts car pour le moment, seul Jimmy Buckets dépasse les 40% de réussite à 3 points parmi les joueurs extérieurs. L’ajout d’un shooteur comme Smith aiderait donc à compenser cette carence assez problématique dans cette ère de la NBA. Philly, qui entend aller jusqu’au bout dès cette année, pourrait aussi bénéficier des conseils et de l’expérience de Smith, lui-même champion il y a un peu plus de 2 ans.

2. Oklahoma City Thunder

Si Russell Westbrook et Paul George cassent la baraque du côté d’Oklahoma, ils semblent avoir besoin d’aide au scoring. Les 2 superstars sont en effet les seuls joueurs à dépasser les 17 points de moyenne dans le roster et le Thunder n’est classé que 12ème de la ligue en terme de points inscrits par match avec 111.1 points en moyenne. OKC apparaît alors comme une bonne piste pour Smith. Il serait en mesure d’entrer et de devenir immédiatement un élément important de la rotation de Billy Donovan. Certes il ne serait pas la pièce maîtresse qui ferait du Thunder un concurrent de taille face aux Warriors, mais il pourrait clairement apporter une pointe de folie aux côtés de deux superstars comme Brodie et PG13.



1. Milwaukee Bucks

La dernière hypothèse nous emmène du côté de Milwaukee. Là où J.R. Smith pourrait très bien être la personne idéale pour les Bucks, c’est au niveau de son expérience. Les Bucks sont une équipe jeune ne comptant que deux trentenaires dans le roster [Brook Lopez et Jodie Meeks]. De plus, si la franchise peut s’appuyer sur ses meneurs Eric Bledsoe et Malcolm Brogdon, elle est un peu « short » au niveau des purs arrières. Les Bucks auraient là à la fois la solution idéale pour cadrer leurs jeunes et pour combler un trou dans leur effectif.

En bref

Si ces 4 franchises nous paraissent être les meilleurs choix, il est évidemment impossible de prédire avec certitude la destination de Smith, d’autant qu’aucune rumeur n’a fuité à ce sujet. Certains pensent aux Lakers pour compléter le casting « enfants à problèmes », mais on imagine difficilement L.A, dont le roster est déjà complet, couper un de ses joueurs pour faire venir un Smith vieillissant. Car aussi précieux puisse-t-il être par moment, ce bon J.R. décline, et ses performances ne trompent pas. On sait cependant qu’il fonctionne à l’envie et à la confiance, et il ne serait pas surprenant de le voir repartir de l’avant s’il débarque dans un projet qui lui plait.

Le jeu des chaises musicales peut en tout cas commencer pour J.R. Smith. Celui qui s’entraîne pour le moment de son côté se verra très probablement rapidement échangé. Reste à savoir où.

À lire également : Kevin Love ne sera pas de retour avant 2019