Fidèle membre de la Team USA depuis la Coupe du Monde 2014, Klay Thompson a laissé planer le doute sur sa participation à la prochaine compétition, qui débutera le 31 août prochain en Chine. La preuve en vidéo.

Klay Thompson réalise une nouvelle grande saison avec les Warriors dans l’ombre de Stephen Curry ou Kevin Durant. Gros défenseur et shooteur capable de prendre feu derrière l’arc à tout moment, l’arrière est un fidèle membre de Team USA depuis qu’il a été appelé pour la première fois en 2014, en Espagne. Il était aussi présent pendant la campagne olympique en 2016 au Brésil.

Donc aucunes raisons que Klay ne représente pas son pays à la prochaine Coupe du Monde en Chine nous direz-vous ? Détrompez-vous, le Warrior a laissé planer le doute sur sa prochaine participation, en interview après la victoire contre les Timberwolves (117-107)

« Je ne suis pas sûr d’être avec Team USA à la Coupe du Monde. Demandez moi après les Finales. C’est toujours un honneur de représenter mon pays, c’est toujours fun mais on verra dans quelques mois. »

A lire également : Les groupes pour la prochaine Coupe du Monde dévoilés

Klay Thompson a toujours remporté les compétitions internationales, champion du monde en 2014 et champion olympique en 2016. Les Etats-Unis sont d’ailleurs double tenant du titre. En 2014, Klay avait compilé 12.7 points (52.3% aux tirs), 2 rebonds et 2 passes décisives en 23 minutes sur les 9 matchs du tournoi. Autant dire que le basket FIBA lui réussit plutôt pas mal.

Mais, à l’image de Klay Thompson, les stars NBA hésitent de plus en plus à rejoindre la sélection américaine pendant l’été. Loin semble l’époque de la Dream Team 1992, où une sélection en équipe nationale était preuve de valeur. Maintenant, cela ressemble parfois plus une contrainte, que ce soit pour le joueur ou sa franchise.

Le calendrier n’aide pas vraiment, car la finale de la Coupe du Monde est un mois avant le début de la saison régulière. Les joueurs veulent également éviter au maximum les blessures, et leurs agents vont dans ce sens. A ce compte-là, pourquoi ne pas décaler la Coupe du Monde en juillet ?

Impossible, car les joueurs NBA sortent juste des playoffs, forcément fatigués. Un casse-tête donc pour la FIBA, qui souhaite bien évidemment proposer le plus de spectacle possible et cela passe par la présence de joueurs américains.

A l’image de Klay Thompson, il semble de plus en plus difficile d’attirer les stars tant les compétitions estivales demandent de l’énergie, que les joueurs NBA conserver pour leur franchise.

Mais aussi : James Harden admiratif devant Trae Young