NBA – Tony Parker réagit au titre de champion de Kawhi Leonard

0

Si vous êtes restés tapis dans une grotte les deux dernières semaines, sachez que Tony Parker est maintenant à la retraite et que les Raptors ont gagné le titre NBA. TP s’est d’ailleurs exprimé sur la victoire de ses anciens coéquipiers, Danny Green et un certain Kawhi Leonard.

Notre TP national a raccroché les sneakers il y a peu (on vous invite d’ailleurs à lire cette magnifique lettre ouverte), et son premier commentaire ou presque sur la NBA depuis s’est logiquement orienté vers la victoire des Raptors de Kawhi Leonard et Danny Green contre les Warriors en Finales, et le titre de Toronto.

Un titre dignement fêté malgré une fusillade, et lors duquel Kawhi a clos sa saison comme il l’avait commencée : par un des rires dont il a le secret.

Une allégresse apparemment communicative, puisque Tony Parker, bien évidemment coéquipier de Green et Leonard, et champion en 2014 avec eux face au Heat de LeBron, Wade, et Bosh, n’a ressenti que du bonheur en suivant la victoire de ses deux comparses. C’est ce qu’il a expliqué à The Athletic :

J’étais trop content pour Kawhi et Danny. C’était génial de voir ça. Tous les deux ont été incroyables pendant les Finales, et c’était très mérité. J’étais très heureux pour Kawhi.

Lire aussi | Zion Williamson est un grand fan de Lonzo Ball !

Langue de bois ? Sincérité ? Un peu des deux ? Alors que Parker et Leonard étaient tous les deux blessés il y a deux saisons avec les Spurs, TP avait déclaré aux médias que sa blessure était 100 fois plus grave que celle qu’avait contracté Kawhi. Beaucoup d’observateurs avaient repris cette déclaration comme une composante majeure de la défiance soudaine de Kawhi pour les Spurs.

Adrian Wojnarowski avait lui même décrit ce commentaire de TP comme la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase pour The Klaw. Leonard aurait pris sa décision finale de quitter les Spurs peu après cette déclaration, et l’affaire n’est toujours pas digérée dans son camp, notamment par son fameux oncle.

Leurs relations se sont apparemment apaisées depuis, comme l’atteste ce message de soutien de TP à l’égard de Kawhi et Danny Green. Il y a quelques jours, Leonard évoquait aussi Parker, Duncan et Ginobili en conférence de presse, ce qu’il n’avait que très rarement fait depuis son départ.

Cette saison s’est bien passée pour les deux anciens de San Antonio, bien qu’ils se soient tous les deux éloignés du Texas. Pour TP, Charlotte a représenté l’opportunité pour lui de se rapprocher de Nicolas Batum et de Michael Jordan. Parker a réussi quelques gros matchs, prouvant ainsi qu’il était encore « valuable », ce que James Borrego ne démentira pas. Kawhi a lui cartonné à Toronto, gagnant son second titre en plus du deuxième MVP des Finales de sa carrière.

Leonard pourrait de nouveau bouger et revenir aux Etats-Unis pour la saison 2019-2020, alors qu’il est free agent cet été, et que les Raptors n’ont encore reçu aucune garantie concernant l’avenir du joueur au Canada.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.