NBA – Pourquoi la free agency 2021 s’annonce très chaude

0

La majorité des contrats ont été signés dans cette free agency 2019, ce qui permet de se projeter sur celles des prochaines années. Et celle de 2021 réserve du lourd. On vous explique.

À peine la free agency « quasiment » terminée qu’on en demande encore. Celle de cette année a été sensationnelle avec énormément de superstars, à se demander ce qu’il reste pour les suivantes. Une première liste a été établie pour les free agency 2020 et 2021. La première paraît effectivement assez pauvre.

Anthony Davis, qui bénéficie d’une player option, sera encore une fois l’attraction principale l’été prochain. D’autres noms tels que Ben Simmons (restricted), Pascal Siakam (restricted), Draymond Green (unrestricted), Kyle Lowry (unrestricted) ou encore DeMar DeRozan (player option) seront également à suivre.

En revanche, celle de 2021 paraît déjà plus alléchante. SportsCenter a publié une première liste avec quelques All-Stars bien plus attractifs, dont deux MVP de saison régulière en attraction principale. Mouillez-vous la nuque.

Lire aussi | L’élément qui retarde le trade de Russell Westbrook

Un joli Top 4 de superstars se dessine avec Giannis Antetokounmpo et LeBron James, deux joueurs titulaires d’au moins un titre de MVP en saison régulière, ainsi que Paul George et Kawhi Leonard (MVP des Finales 2019), les deux nouvelles recrues des Clippers. Le contrat de ce dernier, qui a été révélé hier, indique que Kawhi possédera une player option à l’été 2021.

L’évolution des Clippers sera donc un élément crucial à surveiller dans les deux prochaines années. Kawhi joue enfin dans sa ville natale, ce dont il a toujours rêvé. Les résultats vont devoir suivre pour le convaincre de rester. Son entente avec Paul George devrait être déterminante, lui qui joue également à la maison et qui sera aussi présent sur la liste des gros poissons en 2021. Le projet des Clippers sera en premier lieu à court terme s’ils veulent conserver leur duo.

La situation devrait être la même chez les deux MVP de la liste. À 34 ans, LeBron James a un nouvel objectif à accomplir : accrocher une 17ème bannière Purple & Gold au plafond du Staples Center. Après l’échec de la saison dernière où les Lakers n’ont même pas retrouvé les playoffs, la pression sera sur eux et leur nouveau roster flamboyant pour les prochaines années.

De son côté, Giannis Antetokounmpo a montré de très belles choses cette saison avec les Bucks. La progression de l’équipe devrait beaucoup jouer dans sa décision de rester franchise player de Milwaukee, ou d’aller jouer le titre ailleurs. En dehors de ces 4 stars, la liste comptera d’autres gros poissons : Rudy Gobert (double DPOY 2018 et 2019), Victor Oladipo (MIP 2018), Blake Griffin (ROY 2011 et 6 fois All-Star) ou encore CJ McCollum (MIP 2016), Bradley Beal et Andre Drummond (2 fois All-Star chacun).

Fans de « Woj bombs », vous savez ce qu’il vous reste à surveiller dans les années à venir. Activez déjà les alertes sur Twitter.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.