NBA – Le moment le plus « savage » des joueurs… inhabituels

0

Poster et regard méprisant, crossover assassin, réaction mythique… Les actions « savage » des stars NBA remplissent les highlights au fil des années. Dans cette chronique, on s’intéresse donc, pour chaque joueur, au moment le plus insolent de sa carrière. Cette fois-ci, épisode spécial dédié à des joueurs à la carrière parfois moins glorieuse, mais qui ont su se montrer tout aussi arrogants l’espace d’une action.

Publicité

1. Patrick Beverley vs Thunder (2018) : « Rock the Brodie »

Vous connaissez tous la célébration provocatrice « Rock the baby » de Russell Westbrook ? Après avoir dominé son adversaire direct physiquement, le meneur se moque de ce dernier en mimant de le bercer comme un enfant. Mais Patrick Beverley est lui aussi un expert du trash-talking, et a répondu dès l’action suivante de la même manière. Bon, Patrick, la prochaine fois, essaye quand même de scorer sur la tête de Westbrook pour ça…

2. Mario Hezonja vs Bucks (2018) : « Step Over 3.0 »

Si Allen Iverson et Dwyane Wade avaient enjambé des joueurs de second calibre (Tyronn Lue et Anderson Varejao), Mario Hezonja, lui, s’est attaqué à du (très) lourd. Lancé en contre-attaque face aux Bucks, le Croate lâche son défenseur et évite le retour de Giannis Antetokounmpo sur son dunk. Il lâche donc sa meilleur version du step-over dans un Garden en fusion.

3. Boban Marjanovic vs Pelicans (2018) : « Attrape-moi si tu peux »

Du haut de son double mètre 08, Anthony Davis ne s’est que très rarement senti petit dans sa vie. Seulement, le 9 avril 2018, il a dû faire face à plus grand que soi. Après un coup de sifflet des arbitres, il tente de chiper le ballon des mains de Boban Marjanovic. Mais le pivot serbe ne l’entendait pas de cette oreille, et a donc décidé de faire passer AD pour un vulgaire gamin.

Publicité

4. Jared Dudley vs Sixers (2019) : « Put some respect on my name »

Une tragédie en deux actes, interprétée par Ben Simmons et Jared Dudley. Dans la série opposant les Nets aux Sixers, en 2019, les deux hommes n’ont cessé de se provoquer. Et c’est bien une moquerie de Simmons après un air-ball de Dudley qui a lancé les hostilités. Mais le vétéran ne comptait pas se laisser faire, et a répondu de la meilleure des manières dès le match suivant. Alors, qui est-ce qui célèbre maintenant ?

5. Amar’e Stoudemire vs Heat (2012) : « Talk to the hand »

Le 9 mai 2012, les Knicks sont très mal embarqués, menés 3-1 dans leur série face au Heat. L’exclusion d’Amar’e Stoudemire (qui vit son ultime saison en NBA) dans les derniers instants du match 5 n’aidera en rien. Mais histoire de sortir avec style des playoffs, le pivot nous offre le classique « Laisse-moi t’aider à te relever… En fait non » à Shane Battier après sa sixième faute. De quoi au moins gagner le cœur des fans de moins de 10 ans.

Tous les joueurs :

Partie 1 : Harden, Curry, Lillard, Irving & Paul George
Partie 2 : Westbrook, Embiid, Giannis, Simmons & Chris Paul
Partie 3 : LeBron James
Partie 4 : Kobe, Jordan, Shaq, Iverson & Wade

Chacun à leur manière, ces cinq joueurs ont martyrisé un ou plusieurs adversaires, voire une franchise et sa fanbase toute entière. « Savage ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.