NBA – Quels trades possibles pour se débarrasser des 6 pires contrats actuels ?

0

Avec l’explosion des droits télé, le salary cap et les contrats des joueurs ont connu une inflation folle ces dernières années. Résultat, certaines équipes n’ont pas hésité à faire tourner la planche à billets, offrant des sommes hallucinantes à des joueurs ne les méritant pas toujours, ou entamant leur déclin. Voici donc les 6 pires contrats actuels, et comment s’en débarrasser.

Publicité

Andrew Wiggins chez les Pacers

andrew wiggins tape dans la main de draymond green
(crédit : The Athletic / DR)

Golden State reçoit : Myles Turner, T.J. Warren

Indiana reçoit : Andrew Wiggins, Eric Paschall, Jordan Poole, un second tour de draft.

Andrew Wiggins sait faire des stats, mais ne sait pas faire gagner son équipe. Un gros problème pour un joueur qui doit toucher encore 97 millions sur 3 ans… Comme D’Angelo Russell en début de saison, Wiggins pourrait servir de monnaie d’échange pour obtenir un talent correspondant plus au style Warriors – ici Myles Turner. Avec 2.1 contres et 35% à 3 points, le pivot est la pièce manquante dans la Baie : un défenseur d’élite sachant écarter le jeu.

Kevin Love chez les Sixers

Direction l'Ouest pour Kevin Love ?
(crédit : AP)

Cleveland reçoit :  Al Horford, Zhaire Smith, un second tour de draft

Philadelphia reçoit : Kevin Love

Comment remplacer un intérieur surpayé par un autre. Philadelphie est désespérément à la recherche d’adresse extérieure, et les 37% de réussite de loin de Kevin Love en carrière sont plus qu’attrayants. Surtout, il connait la route jusqu’au titre, et devrait pouvoir guider les jeunes Joel Embiid et Ben Simmons. Côté Cleveland, il semble vital de se débarrasser d’un joueur qui veut quitter l’Ohio plus que tout au monde, et qui ne s’entend pas avec les jeunes talents de l’effectif. Avec Al Horford, les Cavs récupéreraient un vétéran par forcément perturbateur.

Al Horford chez les Kings

Al Horford n'a pas le temps pour une bagarre
(crédit : Yahoo Sports)

Philadelphia reçoit : Buddy Hield

Sacramento reçoit : Al Horford, Furkan Korkmaz, un premier tour de draft

Pour la deuxième fois déjà, le nom d’Al Horford revient dans cette liste. En même temps, 97 millions sur 4 ans pour un joueur mis sur le banc en milieu de saison… ça fait beaucoup ! Et que dire des 86 millions d’un Buddy Hield lui aussi relégué sur le banc des remplaçants chez les Kings. Dans ce trade, Sacramento obtiendrait un complément idéal pour De’Aaron Fox, et les Sixers obtiendraient le shooteur qui leur manque tant. Ben Simmons ne crachera pas sur un coéquipier qui tourne à 41% de loin…

Publicité

Chris Paul chez les Knicks

Chris Paul chez les Knicks ?
(crédit : clutchpoints.com)

Oklahoma City reçoit : Julius Randle, Bobby Portis, Dennis Smith Jr., un premier tour de draft

New York reçoit : Chris Paul

Ce n’est plus un secret, la nouvelle direction des Knicks envisage de démarrer ce nouveau cycle avec Chris Paul à la baguette. Si sa renaissance avec le Thunder a été majestueuse, CP3 a toujours 35 ans, et il est forcément plus proche de la fin que du début… Finir sa carrière en servant de mentor à RJ Barrett et Mitchell Robinson pourrait être le challenge dont il a besoin. Même si très sincèrement, en touchant 41 et 44 millions lors des deux prochaines saisons, il se satisfera de n’importe quelle situation.

Blake Griffin chez le Magic

Blake Griffin se tient la tête
(crédit : DR)

Detroit reçoit : Aaron Gordon, Terrence Ross, Melvin Frazier Jr., un second tour de draft

Orlando reçoit : Blake Griffin, Luke Kennard

Le temps passe, Blake Griffin a déjà 31 ans, et son corps le lui fait savoir. Depuis quelques saisons déjà l’intérieur enchaine les blessures, le limitant par exemple à 18 matchs sur la saison écoulée. Le Magic, qui est à la recherche d’une vraie superstar depuis le départ de Dwight Howard, pourrait se laisser tenter. Avec Evan Fournier, Nikola Vucevic, et un Markelle Fultz en pleine progression, Blake pourrait retrouver une seconde jeunesse sous le soleil de Floride. Pour Detroit, ce trade serait l’occasion de repartir à 0, et de filer les clés de l’équipe aux jeunes comme Sekou Doumbouya.

Russell Westbrook chez les Suns

Russell Westbrook rejoint LeBron James dans l'histoire
(crédit : Melissa Phillip)

Houston reçoit : Ricky Rubio, Kelly Oubre Jr., Ty Jerome

Phoenix reçoit : Russell Westbrook, un second tour de draft

James Harden et Russell Westbrook n’ont pas passé une saison complète ensemble à Houston qu’il faut déjà penser à les séparer… En 2020, Ricky Rubio est le meilleur passeur de la ligue avec 10.4 offrandes par match, et ce talent pourrait faire un bien fou au Barbu, qui se concentrerait sur ce qu’il sait faire de mieux : marquer. Quant à Westbrook, il rejoindrait le désert avec un statut de sauveur. Devin Booker qui attire l’attention à l’extérieur, Deandre Ayton qui fait sa loi à l’intérieur, et Russ qui se régale des espaces… Un trade gagnant-gagnant ?

Lire aussi : 5 gros joueurs qui pourraient être tradés si leur équipe déçoit en playoffs

Personne ne peut garantir que ces joueurs feront effectivement leurs valises dans les mois à venir. Mais avec de tels contrats, il faudra sérieusement se poser la question dans les franchises.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.