NBA – Bleacher Report donne son MVP 2020 et ses Awards !

LeBron James et Giannis Antetokounmpo
(DR)

Au coeur d’une saison tronquée, les fameux Awards auront une saveur bien différente des autres années. Et parce que la ligue a annoncé récemment que les matchs disputés à Orlando ne compteront pas pour les votes, les jeux sont d’ores et déjà faits. Toute l’équipe de Bleacher Report s’est penchée sur ces récompenses.

Publicité

Coach de l’année : Nick Nurse (Raptors)

La superbe série des Raptors en ce début de saison n'est pas anodine, Nick Nurse et nommé coach du mois de la conférence Est
(crédit : DR)

Avec les départs de Kawhi Leonard et Danny Green, deux grands artisans du titre la saison passée, les Raptors auraient pu sombrer dans le ventre mou de la conférence Est. Mais Nick Nurse a fait parler son talent pour garder son équipe dans les hauteurs du classement. Il a su faire éclore des joueurs non draftés comme Chris Boucher et Terence Davis, ressusciter la carrière de Rondae Hollis-Jefferson, et surtout, il a su exploser Pascal Siakam… Si les Raptors pointent à la seconde place à l’Est, c’est en grande partie grâce à lui.

Publicité

Exécutif de l’année : Sam Presti (Thunder)

(crédit : Zach Beeker)

En se séparant de Russell Westbrook et Paul George l’été dernier, on pensait Sam Presti destiné au titre de pire dirigeant de l’année. Et puis il a prouvé à tout le monde que sa décision était la bonne. Non seulement il a fait venir un Chris Paul rajeuni dans l’Oklahoma, mais il a aussi su récupérer l’un des jeunes meneurs les plus prometteurs de la ligue : Shai Gilgeous-Alexander. Ajoutons à cela des choix de draft à ne plus savoir quoi en faire, et Sam Presti a simplement réalisé une saison exceptionnelle.

Most Improved Player : Brandon Ingram

brandon ingram explique pourquoi il rate ses matchs face aux lakers
(crédit : Slam / DR)

Passer de pion dans un trade à All-Star en l’espace de quelques mois est assez prodigieux. C’est pourtant l’exploit réalisé par Brandon Ingram cette saison. Dans sa nouvelle équipe, l’ailier s’est révélé aux yeux du monde dans son rôle d’option offensive n°1, en dépassant la barre des 30 points à 11 reprises ! Il est passé de 18.3 points, 5.1 rebonds, et 3 passes en 2018/2019, à 24.3 points, 6.4 rebonds, et 4.3 passes cette année… Des chiffres qui crient MIP.

Publicité

Défenseur de l’année : Giannis Antetokounmpo

duel entre lebron et giannis
(crédit : Mark J. Terrill)

Les Bucks version 2019/2020 sont l’une des meilleures défenses de l’histoire avec 8.5 points encaissés de moins sur 100 possessions que la moyenne de la ligue. Et dans ce rideau de fer, un élément sort clairement du lot : Giannis Antetokounmpo. Il est par exemple le seul joueur de l’histoire à tourner à 12.7 rebonds défensifs, 1.1 contre et 1.1 interception sur 75 possessions. Surtout, il peut défendre sur tous les postes, du meneur au pivot. Un talent non négligeable. 

Publicité

Rookie de l’année : Ja Morant

Ja Morant, ballon en main, lors du match opposant les Memphis Grizzlies aux Portland Trail Blazers, le 12 février 2020
(crédit : ESPN.com / DR)

Zion Williamson aurait largement pu prétendre à remporter ce trophée, mais le n°1 de la draft 2019 n’a joué que 29.7% des matchs de son équipe… Un pourcentage bien trop faible pour lui offrir une telle récompense. Mais même si Zion avait joué toute la saison, aurait-il pu dépasser Ja Morant dans cette course ? Non seulement il a les stats, mais il a aussi l’influence. Memphis devait être dans les bas fonds du classement, mais les Grizzlies devraient finalement faire les playoffs. Et le rookie n’y est pas pour rien.

6ème homme de l’année : Lou Williams

Lou Williams est pour l'ajout d'un concours de 1v1 au All-Star Weekend
(crédit : NBA.com / DR)

Lou Williams va-t-il réaliser le 3-peat de titre de 6ème homme de l’année ? Selon Bleacher Report, la réponse est « oui ». Avec 18.7 points et 5.6 passes, Lou-Will joue un rôle crucial dans la bonne forme des Clippers, d’autant que les autres stars de l’effectif ont été longtemps blessées. Mais cette saison, la concurrence sera rude, avec des joueurs comme Montrezl Harrell, Dennis Schröder, et Derrick Rose en embuscade.

Publicité

MVP : Giannis Antetokounmpo

Giannis Antetokounmpo reçoit son titre de MVP sur scène
(crédit : DR)

Giannis Antetokounmpo est reparti avec le titre de MVP 2019, et est revenu encore plus fort dans sa conquête du trophée 2020… Toujours aussi inarrêtable quand il attaque le panier, il est aussi l’un des, si ce n’est le meilleur défenseur de la ligue. Il a sorti les meilleures statistiques de sa carrière, a mené les Buck jusqu’au meilleur bilan de la ligue avant la pause… Ce trophée ne devrait pas lui échapper.

Lire aussi : Magic Johnson donne son MVP 2020… et se fait pourrir !

Giannis Antetokounmpo a roulé sur la saison régulière, et le voir deux fois récompensé est fort logique. En fait, la seule catégorie où le choix de Bleacher Report peut faire polémique est le « 6ème homme de l’année ».

Publicité

Dernières actualités