NBA – Une grosse tendance se dégage pour le MVP et le DPOY !

Rudy Gobert et Giannis Antetokounmpo se livrent d'âpres batailles
(DR)

Alors que les résultats officiels ne seront dévoilés que durant les playoffs, un premier retour des votes concernant les titres de MVP et de DPOY permet déjà d’observer une nette domination.

Publicité

À contexte exceptionnel, décision exceptionnelle. Alors que la saison régulière s’est vue entrecoupée par plus de 4 mois d’interruption, le processus de votes pour les trophées individuels a logiquement été modifié. Seules les performances réalisées avant le hiatus ont donc été retenues par la NBA comme pouvant influencer le choix du panel.

Journalistes et personnalités médiatiques avaient donc du 21 au 27 juillet dernier pour rendre leur verdict pour chaque récompense, et en élire les lauréats. Ceux-ci, toujours d’après le communiqué de la ligue publié il y a quelques jours, seront révélés « durant les playoffs » sur les antennes de TNT.

Publicité

En attendant d’avoir accès à ces retours officiels, et comme le veut la tradition, des premières tendances sont réalisées grâce à un échantillon du scrutin. Cette année, c’est HoopsHype qui est parvenu à se procurer 18 bulletins de votants anonymes, et qui en a dévoilé les résultats sur son site. Et ceux-ci laissent entrevoir une véritable razzia de la part… de Giannis Antetokounmpo.

Lire aussi | Bucks, Lakers ou Clippers ? Kevin Durant a choisi son champion !

Le Greek Freak domine ainsi de la tête et des épaules le classement du MVP, et se voit octroyé le maximum de points possibles par les votants. LeBron James, son premier dauphin, n’affiche quant à lui qu’une valeur de 70%. James Harden complète le podium avec 42.2%, loin devant Luka Doncic (20.6%), 4ème.

Publicité

Mais s’il faisait déjà office de favori à sa propre succession pour ce trophée, le leader des Bucks faisait également partie d’une discussion beaucoup plus disputée concernant le prix de Défenseur de l’Année. Une course qu’il mène largement d’après ce premier retour, avec 88.9% des points, loin devant Rudy Gobert (47.8%) et Anthony Davis (23.3%).

À noter que Ja Morant fait office de Rookie de l’Année, Dennis Schröder de 6ème Homme, Brandon Ingram de MIP, et Nick Nurse de Coach de l’Année. Mais la nouvelle la plus importante, si cette tendance venait à se confirmer, serait sans aucun doute le double sacre de Giannis, qui rejoindrait les seuls Michael Jordan et Hakeem Olajuwon dans l’histoire à réaliser pareil exploit.

Publicité

Même si cet échantillon ne représente qu’une maigre partie du vote total, il permet déjà d’imaginer un immense plébiscite pour Giannis Antetokounmpo.

Publicité

Dernières actualités