NBA – « Les gens demandent qui est le meilleur joueur de la bulle ? Il n’y a pas de débat »

LeBron James au duel avec Jamal Murray NBA
(DR)

Depuis bientôt 2 mois, les matchs officiels ont repris dans la bulle d’Orlando. L’occasion pour certains de confirmer leur domination sur la ligue, et pour d’autres d’éclore aux yeux de tous. Mais qui est le meilleur joueur de cette reprise ? Pour Bill Simmons, la question ne se pose pas.

Publicité

Depuis la reprise de la saison régulière et le début des playoffs, certains joueurs ont réalisé des prestations totalement dingues. On peut citer Devin Booker, qui a aidé ses Suns à repartir d’Orlando avec un bilan immaculé, ou encore Damian Lillard, MVP des matchs de « placement », et auteur de quelques grosses sorties face aux Lakers, malgré sa blessure et une élimination rapide.

Mais à la question « quel est le meilleur joueur de la bulle ? », certains noms résonnent encore plus fort. Luka Doncic a par exemple été héroïque lors de la série face aux Clippers lors du premier tour, Kawhi Leonard a été d’une régularité folle, et le Nikola Jokic / Jamal Murray a réussi à se hisser en finale de conférence grâce à un niveau de jeu hallucinant.

Publicité

Mais pour Bill Simmons, ancien journaliste d’ESPN aujourd’hui à la tête de The Ringer, la question ne se pose même pas ! Le meilleur joueur depuis la reprise de la saison évolue chez les Lakers, et il est dans sa 17ème saison NBA. D’après lui, il y a le King, et les autres.



LeBron a trouvé une façon de prolonger son prime de manière totalement insensée ! Quelqu’un me demandait qui était le meilleur joueur dans la bulle depuis la reprise… Sérieusement ?! C’est vraiment une question ? C’est LeBron ! Il n’y a même pas à débattre. Il est incroyable.

Publicité

Il a réussi à s’ajuster à la façon dont le basket a évolué ces dernières années. Maintenant, il est comme possédé. Il sent le titre depuis que les Clippers se sont faits sortir. Il sait qu’il a la chance d’aller chercher la 4ème bague. 4 titres le placent dans une toute autre catégorie. Il en a plus que Bird, 4 titres dans 3 franchises… C’est du jamais vu.

Il est vrai que LeBron est un joueur différent cette année. Conscient de l’exploit qu’il peut réaliser, il laisse aussi énormément de responsabilités à Anthony Davis, si ce dernier offre les meilleurs chances de victoire. Il score moins, passe plus, mais reste toujours aussi influent. On se souviendra de la bulle pour l’ambiance, les protestations, mais aussi pour le potentiel avènement de LeBron James à la table de Michael Jordan.

Publicité

Pour confirmer l’impression de Bill Simmons, LeBron James devra aller décrocher, en plus d’une bague, le trophée de MVP des Finales. Il prouvera ainsi qu’à 35 ans, il est toujours le joueur le plus dominant.

Déclarations LeBron James Los Angeles Lakers NBA 24/24

Les dernières actualités