NBA – « Il est un jeune LeBron James »

LeBron James sous le maillot des Lakers
USA Today (DR)

Comme pour Michael Jordan en son temps, LeBron James possède lui aussi ses successeurs attitrés dans la ligue. L’un des plus reconnus a fait l’objet des éloges d’un ancien coéquipier du King.

Publicité

Y aura-t-il un jour un « nouveau LeBron James » ? Alliage de puissance, de finesse et de polyvalence jamais vu dans l’histoire de la ligue, la star des Lakers fait logiquement office de modèle pour de nombreux jeunes joueurs depuis des années. Certains ont d’ores et déjà obtenu leur place dans la ligue, et postulent à suivre ses traces.

Mais le poids d’une telle comparaison peut parfois aller au détriment des jeunes talents qui la reçoivent. 3 pépites ayant été considérées comme les « futurs Michael Jordan » dans les années ’90 peuvent en témoigner. Pourtant, observateurs et journalistes continuent d’attribuer de tels surnoms, voire parfois même les joueurs eux-mêmes.

Publicité

Dwight Howard, qui a eu l’occasion d’attester de l’excellence du King la saison passée aux Lakers, devrait savoir que celui-ci n’a pas d’égal en NBA, et n’en aura sûrement pas pendant de longues années encore. Pourtant, il a osé rapprocher l’un de ses nouveaux partenaires aux Sixers avec son ancien leader.

Publicité

Je le dis depuis plusieurs années : Ben Simmons est un jeune LeBron. J’adore sa manière de jouer, à quel point il est altruiste. Il a l’opportunité de devenir l’un des meilleurs joueurs de l’histoire.

Howard n’invente rien sur ce coup, Ben Simmons ayant très tôt vu son nom mentionné avec celui de LBJ dans sa carrière.



Joueur de grande taille capable de mener l’attaque, de facilement trouver ses coéquipiers libres et de pénétrer dans la raquette grâce à son gabarit imposant, le meneur australien présente en effet de nombreux points communs avec LeBron. À 24 ans, il va cependant devoir vite progresser pour suivre le rythme imposé par ce dernier dans ses jeunes années.

Publicité

En pleine opération séduction pour s’intégrer dans son nouveau collectif, Dwight s’est également fendu de propos élogieux et rassurants envers l’autre icône de Philly, à savoir Joel Embiid.

Je sais que Joel est le pivot star. Je ne suis pas venu ici pour essayer de lui prendre sa place.

Enfin, histoire de conclure sa 1ère prise de parole sous ses nouvelles couleurs en beauté, D12 a fait plaisir aux fans de la franchise en évoquant le bel objectif qu’il s’est fixé pour la saison à venir.

Publicité

Je pense que c’est notre année. Ça commence à faire longtemps depuis 1983, la dernière année où la franchise a remporté un titre. Donc je pense qu’il est temps que l’on ramène une autre bannière à accrocher ici, à Philly.

Ben Simmons comparé à LeBron James, Joel Embiid conforté dans son rôle de titulaire star de l’équipe, les Sixers candidats officiels au titre… Pour son 1er oral en tant que joueur de Philadelphie, Dwight Howard n’a pas fait dans la demi-mesure.

Les dernières actualités