NBA – Un joueur du Heat dérape et tient des propos antisémites !

Les joueurs du Heat
@MiamiHeat

Dans une ligue prônant la fin des discriminations raciales comme la NBA, la moindre parole pouvant se rapporter à un commentaire raciste fait immédiatement tâche. Et alors qu’un joueur du Heat vient d’asséner une injure à caractère antisémite, la toile n’a pas tardé à s’indigner. Et la ligue s’est emparée du sujet.

Publicité

La lutte n’est peut-être plus au cœur de l’actualité, ni symbolisée par la mention « Black Lives Matter » sur les parquets. Pour autant, la NBA et ses membres poursuivent leur combat face aux ségrégations sociales et raciales. Les principales figures de la ligue continuent en effet de se montrer vocales à cet égard, comme l’illustre bien LeBron James.

Le leader des Lakers honore toujours autant son motto « More Than An Athlete », et dénonce encore et encore les injustices, quitte à se faire des ennemis. Le récent dérapage d’un de ses pairs risque d’ailleurs de ne pas lui plaire… Meyers Leonard, intérieur du Heat et fan de Call of Duty, a en effet tenu des propos très déplacés et injurieux durant une de ses sessions gaming streamées.

Publicité



Le segment qui a scandalisé les internautes n’est autre que l’injure « Kike bitch », que l’on pourrait traduire par « Enc*lé de youpin ». Des propos insultants, qui peuvent être rapprochés de l’emploi du n-word outre-Atlantique, et qui valent bien évidemment au big man de Miami des accusations d’antisémitisme.

Publicité




Certains pourraient être tentés d’atténuer la teneur de ses paroles en mettant en avant le fait que le joueur était pris dans le feu de l’action, et que la suite de sa déclaration montre que ce terme n’était pas réfléchi. Néanmoins, de par sa notoriété, Leonard se doit de faire attention à ses réactions, surtout lors d’un live suivi par des milliers de viewers.

Cet épisode ne risque en tout cas pas d’arranger son image aux États-Unis, déjà écornée auprès de certains fans suite à ses agissements dans la bulle. Pendant que tous les joueurs ou presque s’agenouillaient durant l’hymne américain en guise de protestation face aux discriminations, lui était resté débout. Il s’était alors attiré de nombreuses et cinglantes critiques, que ses justifications légitimes n’avaient pas permis de tarir.

Publicité

Meyers Leonard se retrouve à nouveau dans l’actualité, et pas pour les bonnes raisons. Le Heat a annoncé se pencher sur la situation, tandis que la NBA a fait savoir qu’elle ouvrait une enquête. Des sanctions vont tomber. A juste titre.

Buzz Miami Heat NBA 24/24

Feed NBA 24/24