Publicité

NBA – La top team surprise qui lorgnait sur James Harden

James Harden se fait attaquer verbalement par un fan pour son retour ! NBA
NY Post (DR)

L’arrivée de James Harden au Barclays Center a bouleversé la hiérarchie de la conférence Est. Longtemps courtisé par Miami et Philadelphie, le Barbu a finalement filé aux Nets. Mais récemment, on a pourtant appris qu’un autre contender travaillait dans l’ombre pour harponner le MVP 2018… en vain.

Publicité

Le feuilleton James Harden a rythmé le début de saison en NBA. Le bras de fer entamé par le n°13 avec sa direction a émoustillé énormément de grosses équipes, qui se sont mises à rêver de faire signer le génial gaucher. La plupart des prétendants au titre à l’Est se sont ainsi positionnés sur le dossier.

Les Bucks, le Heat et les Sixers ont tenté leur chance, tout comme Brooklyn, où il a fini par débarquer, pour le plus grand plaisir de Steve Nash. Aujourd’hui, il est l’un des favoris pour le MVP, et le meilleur passeur de la ligue avec 11.1 offrandes par match pour compléter ses 25.3 points.

Publicité

Un état de forme qui fait suer du côté de…. Boston. Contrairement à ce qu’ils ont bien voulu faire croire, les Celtics rêvaient du Barbu et ont fait tout pour le récupérer. Sam Amick de The Athletic explique :

Plusieurs sources ont rapporté que les niveaux d’investissement et d’intérêt pour l’arrivée de James Harden à Boston étaient beaucoup plus avancés que ce que Danny Ainge a bien voulu admettre quand il a évoqué la situation en public. Le deal pour Harden aurait impliqué Jaylen Brown.



Actuellement, les Celtics sont à la traine dans la course aux premières places de l’Est, et au vu de la forme de James Harden actuellement, on ne peut que se dire qu’il aurait bien aidé la Green Machine…

Publicité




Boston est certes 4ème de sa conférence, mais les C’s sont plus proches des places inférieures que du podium. Preuve que les lacunes de l’équipe étaient bel et bien prises en compte par le management, on peut comprendre que Danny Ainge ait travaillé en silence si le trade impliquait Jaylen Brown, un des chouchous de la Green Army (et All-Star pour la première fois cette saison).

Il est de notoriété publique que le GM est un stratège parfois capable de cynisme (on se souvient du trade d’Isaiah Thomas contre Kyrie Irving) mais le départ de Brown dans un package contre Harden aurait été un coup de tonnerre monumental à Boston. Finalement, l’affaire a été tenue secrète et n’a pas aboutie.

Publicité

L’enjeu pour les Celtics reste de trouver ce 3ème larron capable de porter l’équipe, autour des piliers Jayson Tatum et Jaylen Brown. Ce dernier aurait pu être sacrifié pour faire venir un joueur de type All-NBA en James Harden. Des tractations tenues secrètes ont bien eu lieu, mais n’ont pas donné suite…

Feed NBA 24/24