Publicité

NBA – Un Laker révèle l’ambiance dans le vestiaire avant la deadline

Kyle Kuzma, LeBron James, Dennis Schroder, Anthony Davis et Marc Gasol
(DR)

Tout le monde a survécu à la deadline chez les Lakers, et c’est un ouf de soulagement collectif qui a été poussé. Les derniers jours avaient en effet comporté leur gros lot de rumeurs, et des membres de l’effectif ont évoqué le sujet face à la presse.

Publicité

Qu’elle semble loin, l’époque où les Lakers apparaissaient comme les grands favoris à leur propre succession. Depuis, bien des choses ont changé du côté du Staples Center, et les blessures d’Anthony Davis et LeBron James ont porté un coup terrible aux ambitions des champions en titre.

Ces absences ont révélé les manques du roster, qui vient d’enchainer 3 défaites de rang. Pour redresser la barre, le management a tourné son regard vers le marché des transferts, et des joueurs se sont retrouvés menacés dans le vestiaire… même si rien n’a finalement abouti. Dans ce contexte, Kentavious Caldwell-Pope, lui-même objet de discussions, a dévoilé l’état d’esprit du groupe.

Publicité



KCP a déclaré que l’atmosphère dans le vestiaire reste bonne à l’approche de la trade deadline. Il ne sent pas d’inquiétude de la part des joueurs, « à moins qu’ils ne gardent leurs émotions pour eux. »

Pourtant, l’ambiance n’est pas à la fête pour les Angelinos actuellement sur le terrain. Certains observateurs, dont Magic Johnson, se montrent même très inquiets pour la suite.

Publicité




Et malgré les déclarations de KCP, certains Lakers commencent sensiblement à perdre leur sang-froid. Un de ses coéquipiers s’en est même pris directement aux instances de la NBA après une défaite. Bref, les troupes de Frank Vogel sont dans le creux de la vague, et ils pouvaient attendre avec anxiété la deadline.

Pourtant, Talen Horton-Tucker, Kentavious Caldwell-Pope, Montrezl Harrell et les autres vont bel et bien finir la saison sous le maillot pourpre et or. Désormais débarrassés de cette distraction, les Angelinos peuvent se concentrer sur la seule chose qui doit leur importer en cette période trouble : gagner des matchs et limiter la casse.

Publicité

Malgré l’orage qui menace le vestiaire des Lakers, Kentavious Caldwell-Pope a assuré que les joueurs ne ressentaient pas de nervosité face à une deadline de tous les dangers. Si tel était le cas, les faits leur ont donné raison !

Feed NBA 24/24