Publicité

NBA – Un Laker annonce cash le déclin de LeBron et le passage de témoin

Anthony Davis rejoint Shaq, LeBron James impressionnante série
Sport Addicts (DR)

Gêné par une blessure longue durée pour la 2ème fois en 3 saisons, LeBron James marque inexorablement le pas d’un point de vue physique. Alors à l’aube de la saison prochaine, un Laker a été cash sur le leadership à LA, et le passage de témoin qui va s’opérer !

Publicité

L’ère LeBron James, c’est terminé. Et ce n’est pas nous qui le disons, mais bel et bien un membre des Lakers. Alors qu’il se dirige sur sa 19ème saison dans l’élite (!), le King est fort logiquement enclin au poids de Dame Nature. Moins puissant, moins endurant, plus souvent de passage à l’infirmerie, le natif d’Akron n’a tout simplement plus ses jambes de 20 ans, et ne les aura plus jamais.

Si lui-même ne semble pas vraiment prêt à parler publiquement de déclin – la preuve avec sa dernière sortie, un de ses coéquipiers ne s’est pas gêné pour le faire à sa place. Il s’agit de Jared Dudley, qui a été cash au moment d’évoquer le sujet :

Publicité

Nous saluons LeBron pour tout ce qu’il a fait. Les gens disent qu’il commence un peu à décliner, et c’est naturel de décliner un petit peu. Voilà pourquoi Anthony Davis est là. C’est désormais à lui de prendre les rênes, et il prendra les rênes la saison prochaine.



Souvenez-vous : lorsqu’AD est arrivé dans la cité des anges, LeBron lui-même avait annoncé qu’il allait passer le témoin et glisser dans un rôle de « lieutenant ». Mais dans les faits, le Chosen One a été si bon et si dominant qu’il est resté le leader de l’escouade californienne. Ce « sursis » semble néanmoins bien terminé cette fois-ci d’après Jared Dudley.

Publicité




Avec une des longévités les plus impressionnantes de l’histoire de la NBA, LeBron devrait gérer ses dernières années avec un peu plus de mesure, sans pouvoir assumer le rôle ou le temps de jeu d’un leader en saison régulière. Le problème vient plutôt de la capacité d’Anthony Davis à assumer le rôle de numéro 1, et c’est là que les problèmes pourraient survenir…

Personne ne remet en doute le talent monstrueux de l’ancien des Pelicans lorsqu’il est bonne santé, mais le problème, c’est justement qu’il ne l’est que trop rarement. Impossible d’être leader incontesté d’un groupe en manquant 20 ou 30 matchs par saison, et les pépins récurrents d’AD commencent d’ailleurs à sérieusement faire parler.

Publicité

Jared Dudley n’en doute même pas : la saison 2021-2022 sera celle du passage de témoin. Pour sa 19ème saison dans l’élite, LeBron James devrait un peu calmer le jeu. Et il ne l’a pas volé.

Feed NBA 24/24