NBA – Au fond du gouffre, la décla terrible de Delonte West

L'ancien meneur NBA Delonte West, passé par le pire, s'apprête à faire un retour remarqué sur les parquets
Big3 (DR) / @damani_givens

Un temps sorti de la misère, Delonte West y a semble-t-il replongé aussi vite. Un constat terrible pour l’ancien meneur des Cavaliers et coéquipier de LeBron James, qui ne s’est pas arrangé avec sa révélation sur son état mental et psychique !

Publicité

Pendant que son ancien leader LeBron James devenait officiellement milliardaire, lui se retrouvait de nouveau hanté par ses vieux démons. Sur le chemin de la rédemption durant des mois, Delonte West a finalement replongé, pour le plus grand désarroi des fans. Candidat à la Draft de la Big 3 en mai dernier, l’ancien meneur NBA n’y est pas apparu, avant d’être retrouvé quelques jours plus tard dans des conditions pittoresques.

La dramatique confession de Delonte West

Vagabond dans les rues de Virginie, West se voit souvent interpelé par de jeunes fans, avec qui il ne refuse jamais de discuter. Dernièrement, c’est le YouTubeur Shiakuro qui est allé à sa rencontre, et qui a pu revenir sur ses derniers mois ô combien difficiles à ses côtés. À cœur ouvert, l’ex-Cavalier s’est alors épanché sur son processus de guérison échoué, et a confessé le mal qui le ronge :

Publicité



C’était incroyable ! (Mark Cuban) m’a envoyé suivre une thérapie par l’aventure parce que je souffrais de problèmes mentaux, tu sais. J’étais à un stade précoce de ce bordel. Et ouais, je perds simplement le fil ma pensée, mec. Donc je remercie Dieu pour le fait que vous soyez venu m’aborder. Parfois, j’oublie même que j’ai joué au basket.

Oui, West est tellement tombé bas qu’il en vient presque à oublier qu’il a disputé 8 belles saisons dans la plus prestigieuse ligue de basket, côtoyant les meilleurs joueurs de son époque et devenant l’icône de nombreux fans dans le monde.

Publicité

Les terribles ravages d’une maladie qui le frappe depuis quelques mois déjà, alors qu’il ne fêtera que ses 39 ans le 26 juillet prochain. Pour autant, « Redz » n’est pas du genre à s’apitoyer sur son sort. Au contraire, il préfère faire appel à sa foi et estime que sans ses déboires, il aurait malgré tout fini là où il se trouve, à papoter avec le vidéaste américain :

Tu sais quoi ? Dieu sait ce qu’il fait. S’il s’était passé n’importe quoi d’autre, ou si les choses s’étaient déroulées différemment, toi et moi serions quand même là à parler. Regarde la joie et l’amour qu’on dégage en ce moment même !

Un certain sens de l’optimisme et du relativisme, qui ne devrait cependant pas atténuer la peine des internautes face à son aveu impuissant.

Publicité

De retour au plus bas, Delonte West admet qu’il lui arrive parfois d’oublier ses souvenirs de joueur NBA. Heureusement, les fans se chargent de les lui rappeler dans de courtes entrevues précieuses pour lui.

Déclarations NBA 24/24

Toute l'actu NBA