Le retour de Kevin Love est clairement un point positif pour les Cavaliers. L’amélioration de Tristan Thompson depuis le début des playoffs en est l’exemple parfait… notamment dans la série qui l’oppose à Al Horford. 

Limité à 7 petits points dans le game 3 samedi, puis à 15 points dans l’opposition de lundi soir, Al Horford peine en attaque face à Cleveland. L’explication la plus juste à apporter : la forme resplendissante de Tristan Thompson. Il est chargé de défendre sur Horford depuis le game 2, responsabilité qu’il attendait « depuis le début » :

« Je voulais ce matchup depuis le début ! » déclare Thompson à Cleveland.com après le match 3. « En tant que grand, mon job est de me confronter à leur meilleur intérieur et de lui rendre la tâche difficile. »

Samedi dernier, Thompson a tenu le pivot des C’s à 7 points et 2 sur 4 au tir pendant 30 minutes très frustrantes.

Tyronn Lue déclarait alors que TT était « assez agile pour le gêner sur ses shots quand il « pop » et pour lui mettre la pression quand il a la balle en tête de raquette. »

Tristan Thompson le sait, son combat avec l’expérimenté Al Horford est une des clés de la série. Il confiait d’ailleurs à Cleveland.com :

« Depuis le début de la série, je savais que j’allais être sur Al Horford, peu importe à quel moment. C’est pour moi et je tente de le rafraîchir et de rendre cette serie difficile pour lui. » Tristan Thompson. 

 

A propos de l'auteur

Mordu de NBA depuis seulement 5 ans, je tanke à temps plein pour réussir mes études de journalisme. Mon rêve : suivre une équipe universitaire pendant une saison entière pour en faire un reportage...