Kobe Bryant fête ses 40 ans en ce mercredi 23 août : l’occasion idéale pour ressortir une série d’anecdotes sur le Black Mamba, lui qui a passé une partie de son enfance en Italie.


Nous sommes à la fin des années 1980. Le petit Kobe n’a que 6 ans et se voit contraint de quitter sa ville natale de Philadelphie pour suivre son père en Europe, lui aussi basketteur professionnel. Après 4 saisons aux Sixers, 3 aux Clippers et une aux Rockets, Joe Bryant rejoint le championnat italien en 1984 sous le maillot de Rieti. Il y évoluera pendant 13 ans, au sein de 4 clubs différents.

Petit Kobe fait donc ses débuts dans les championnats juniors italiens : apprendre à tirer, à passer ou encore à bouger sans la balle. Très rapidement, le prodige se fait remarquer, et avec un père mordu de basket, le jeune est poussé à monter plus haut. A donner plus, en quelque sorte.

C’est ainsi qu’à l’âge de 12 ans, Kobe se retrouve en tenue face à des adultes, comme en témoigne la photo ci-dessus. Difficile de dire précisément avec et contre quelle équipe le jeune Mamba faisait ses armes, mais avec un père aux bras longs, il est possible d’imaginer un match amical du Reggio Emilia de l’époque, par exemple.

Dans la famille Bryant, le basket est inné. Il coule dans le sang même. La preuve également avec cette vidéo de 1986, où l’on peut apercevoir un jeune Kobe à 8 ans observant avec attention son père à l’échauffement. D’une passion naitra un métier, et d’un métier une légende. 

A lire également : Le 666 Workout, l’entraînement intensif de Kobe Bryant