Scotché à un rôle de sortie de banc aux Celtics, Terry Rozier sait qu’il peut prétendre à mieux dans une autre franchise. Cela tombe bien, puisque sept franchises, au moins, suivent de près la situation du joueur.

Terry Rozier est un meneur convoité. Le jeune joueur de Boston plaît à beaucoup de franchises, dont Phoenix selon The Athletic. Ce n’est un secret pour presque personne puisque la franchise d’Arizona a désespérément besoin d’un joueur fiable au poste 1. Mais jusqu’ici, aucun trade n’a pu être trouvé avec Danny Ainge et les Celtics. Et pour cause, la franchise du Massachusetts n’a aucune envie de modifier son effectif actuel, et difficile de leur en vouloir.

Phoenix pourrait donc attendre l’été 2019 pour faire son approche lorsque Rozier sera agent libre restreint, mais la concurrence veille au grain. Toujours selon The Athletic, six autres franchises suivent de près le meneur, sans pour autant préciser les noms des franchises concernées.

Dans ces conditions, difficile d’imaginer les Celtics parvenir à conserver leur meneur une saison de plus. Danny Ainge pourrait tenter de le convaincre avec une jolie somme d’argent, mais l’on doute fort qu’il monte très haut dans les enchères.

De plus et d’après les bruits de couloirs rapportés par Bill Simmons, le meneur ne serait pas si heureux que cela à Boston. Selon le journaliste, c’est le temps de jeu qui est en cause. Pour rappel, Rozier se voit comme un meneur capable d’être titulaire en NBA, et au vu de ce qu’il montre, difficile de ne pas l’imaginer avoir sa chance dans un futur proche. Mais ce n’est pas à Boston qu’il trouvera son bonheur, coincé derrière Kyrie Irving. Plus tôt dans la saison, Rozier s’était notamment plaint de son temps de jeu face au Magic, où il avait seulement joué une dizaine de minutes.

Pour assouvir ses ambitions, Terry Rozier sait qu’il va probablement devoir prendre le large. Les prétendants ne manqueront pas pour l’accueillir.

A lire également : Quand Kyrie Irving ouvrait son placard à Terry Rozier