Sous les feux des projecteurs depuis quelques années maintenant, le prodige Zion Williamson continue d’impressionner. Ces stats vont vous le prouver : il y a Zion, et il y a les autres.


Difficile aujourd’hui de passer à coté du phénomène Zion Williamson. Vous savez, celui qui enchaîne les grosses performances au lycée et qui s’apparente sans aucun doute au prochain numéro 1 de la draft. Ce freshman qui pèse 130 kilos et qui a la puissance d’une voiture s’il vous fonce dedans. Oui, celui-là.

Quelques jours après son dunk monstrueux qui à fait le tour de la planète, voilà maintenant des chiffres qui viennent appuyer l’incroyable impression visuelle qu’il laisse. En effet, après quelques recherches, on remarque que le joueur de Duke, qui a désormais disputé 13 matchs cette saison, se distingue avec deux stats où la concurrence n’existe tout simplement pas.

Sur les 25 dernières années, aucun freshman n’avait tourné à plus de 20 points de moyenne tout en shootant à 65% minimum (!) après plus de 10 matchs. C’est désormais chose faite avec Zion et ses 20.2 points à un impressionnant 66.4%. Le tout en 25 minutes par match seulement.

A lire également : La science prouve la puissance de Zion

Ce n’est pas tout, puisque toujours sur les 25 dernières années, mais cette fois parmi l’ensemble des joueurs NCAA, personne n’avait jamais compilé 250 points, 120 rebonds, 25 passes, 25 interceptions et 25 contres en 13 matchs avant Williamson (il tourne à 20.2 points, 9.5 rebonds, 2.2 passes, 1.9 contres et 2.1 interceptions jusqu’à présent). Une performance qui montre que Zion est non seulement un monstre en puissance au scoring, mais aussi un joueur potentiellement complet.

Il ne l’est bien sûr pas encore (son tir à trois points laisse notamment largement à désirer), mais rappelez-vous qu’il n’a que 18 ans. Si son développement se poursuit au rythme auquel cette saison NCAA le laisse entrevoir, on pourrait tout simplement avoir une machine de guerre en NBA d’ici quelques années.

Plus que quelques mois à profiter de voir ce monstre fouler les parquets de Duke et des autres universités. Préparez-vous : après, ce sera bien sur ceux de NBA que l’on devrait le voir claquer ses dunks monstrueux et, on l’espère, remplir les feuilles de stats comme il le fait au lycée.

Mais aussi : Zion dévoile ses 3 joueurs NBA préférés