Le concours de dunks du All-Star Weekend est prévu comme d’habitude pour samedi soir. L’occasion pour Vince Carter de donner un petit conseil à son coéquipier John Collins, qui y participe.

Considéré comme un des plus grands dunkers de l’histoire (si ce n’est le plus grand), Vince Carter a déjà remporté le Dunk Contest en 2000. Il a pu réaliser de nombreuses actions de légende, et malheureusement pour nous, son meilleur dunk a été réalisé contre la France aux JO 2000.

Actuellement en fin de carrière, Carter fait office de mentor cette saison pour les jeunes Hawks. Cela ne l’empêche tout de même pas d’avoir des moyennes de 6.6 points, 2.6 rebonds et 1.0 passe en seulement 15.9 minutes de temps de jeu. À 42 ans c’est quand même pas mal.

À lire également : Kevin Knox assassine Ben Simmons

Et Carter va pouvoir donner quelques conseils pour dunker à son jeune coéquipier John Collins, qui participe au Dunk Contest cette année, en compagnie de Dennis Smith Jr, Hamidou Diallo et Miles Bridges. Collins s’est révélé cette année au sein des Hawks, et a des moyennes cette saison de 19.4 points, 9.7 rebonds et 2.1 passes. « V.C. » lui a déjà donné sa première leçon, tout en humour.

« Don’t miss. » (Ne rate pas)

Cela peut sembler minimaliste, mais Carter se réfère surtout à Shaquille O’Neal. Celui-ci avait déclaré qu’un joueur ne méritait pas la note de 10 si le dunk n’était pas réussi du premier coup. Cela lui avait d’ailleurs valu une bronca en 2016, quand il n’avait mis qu’un 9 à Aaron Gordon pour son dunk par-dessus la mascotte du Magic. Il avait alors ensuite très maladroitement expliqué son raisonnement sur le plateau de TNT.

Avec un professeur comme Vince Carter, John Collins a toutes ses chances pour réussir un beau Dunk Contest. Il ne lui reste plus qu’à s’entrainer pour tout rentrer au premier essai.

Mais aussi : James Harden se fait salement bâcher son stepback par Josh Okogie