NBA – Grant Hill dévoile le joueur le plus dur à défendre selon lui

Grant Hill sous le maillot des Pistons

Durant sa longue carrière, Grant Hill a affronté de très grands joueurs. Dans une récente interview, il a évoqué quel joueur était le plus à défendre. Et son choix est loin d’être surprenant.

Ces derniers mois, de nombreux joueurs se sont exprimés au sujet du joueur le plus difficile à défendre. Par exemple, pour Jimmy Butler, c’est Kevin Durant qui est le joueur le plus dur à défendre dans la ligue aujourd’hui, même si KD ne le montre pas forcément pour l’instant durant la série de playoffs face aux Clippers.

Dernièrement, Grant Hill a donné son opinion à ce sujet dans The Dan Patrick Show. Et qui de mieux placer pour s’exprimer lorsque l’on a dû défendre notamment sur LeBron James, Michael Jordan ou Kobe Bryant ? Pour le néo Hall of Famer, pas de doute, la palme revient à l’ancien numéro 23 des Bulls :

Je partirais sur Jordan. Je n’ai pas beaucoup défendu sur Michael Jordan, mais quand je l’ai fait… C’était Jordan.

À lire également : Scottie Pippen dévoile les moves les plus durs à défendre

Grant Hill a néanmoins donné une mention très honorable à Kobe Bryant. Défendre le Black Mamba l’a particulièrement marqué lors de sa fin de carrière aux Suns. Il s’en explique :

Kobe était difficile, j’ai beaucoup défendu Kobe. Quand j’étais aux Suns, c’était mon rôle de le défendre. C’est un acharné, à chaque action il essaie de marquer.

Il pouvait aller à droite, à gauche, tirer au-dessus de n’importe quelle épaule, dans la raquette. Il pouvait rentrer des tirs de génie qui étaient contestés à trois points. Il fallait parfois être amnésique et s’en remettre pour ne pas se laisser abattre par les coups durs.

Il était le défi ultime, même si je n’enlève rien à LeBron et que je n’ai pas beaucoup défendu sur Jordan. En 2010, j’avais une cheville abîmée et j’avais 37 ans, défendre sur Kobe Bryant était complètement inéquitable. Kobe n’avait pas pitié de moi, même si je pense qu’il avait beaucoup de respect, mais il était implacable.

Avec cette déclaration, Grant Hill fait référence aux playoffs 2010 où les deux hommes s’étaient affrontés en finale de conférence Ouest. Le joueur passé par Détroit n’avait alors rien pu faire face au Black Mamba. En effet, il avait été monstrueux en inscrivant 33.7 points de moyenne à 52.1% de réussite et avait permis aux Lakers de remporter la série 4 à 2.

Dans cette déclaration, Grant Hill est donc resté dans du classique. Il a en effet cité les trois joueurs de son époque qui ont marqué le plus de points en carrière.

Mais aussi : Kobe Bryant dévoile son plus coriace adversaire à défendre

Actualités Basket USA Facebook
NBA 24/24

Feed NBA 24/24