Éliminé au premier tour par les Nuggets, San Antonio a maintenant les yeux rivés sur la saison prochaine. Et selon un reporter d’ESPN, elle pourrait se faire sans l’une des deux stars.

Passé tout près de l’upset face à Denver, San Antonio a achevé sa saison sur une note très positive. Après un début très compliqué, qui laissait planer le doute sur une 22ème participation consécutive aux playoffs.

La nouvelle star des Spurs arrivée tout droit du Canada, DeMar DeRozan, est l’un des principaux artisans de cette saison réussie. Avec 21.2 points (à 48.1%), 6 rebonds et 6.2 passes décisives par match, DeRozan a réussi à s’intégrer au système de Gregg Popovich. Si son impact au scoring a légèrement diminué, il est devenu un joueur plus complet. Ses moyennes au rebond et à la passe n’ont jamais été aussi élevées en carrière.

Et pourtant, le séjour au Texas pourrait être de courte durée pour DeRozan. C’est le journaliste d’ESPN Brian Windhorst qui a lancé la rumeur sur le plateau de l’émission « Pardon the Interruption ». Il songe notamment à une certaine équipe de l’Ouest qui pourrait sauter sur l’occasion :

Je pense que les Lakers doivent vraiment songer à un trade. Dans quelle mesure seraient-ils prêts à échanger le 4ème pick ? Est-ce qu’ils sont prêts à faire une offre pour Bradley Beal ?

Est-ce qu’ils sont prêts à faire une offre pour un type comme DeMar DeRozan, qui pourrait être tradé si les Spurs ne veulent pas prolonger son contrat ?

A lire également : Pourquoi Fred VanVleet a sorti un si gros match

C’est sûrement ce qu’il se passe dans la tête du front office texan. Dans la mesure où DeMar DeRozan ne fait pas partie de leurs plans à long terme, ils envisageraient sérieusement un trade afin d’éviter de le laisser partir en tant qu’agent libre.

Et qui de mieux placé pour le récupérer que sa ville natale de Los Angeles ? Les Lakers avaient cependant déjà tenté d’attirer DeRozan lorsqu’il était agent libre en 2016, mais ce dernier était resté fidèle aux Raptors.

Si un trade a eu lieu avant le soir de la Draft, Los Angeles pourrait devoir inclure le quatrième pick. Dans l’idée, ils obtiendraient un joueur expérimenté capable de gagner maintenant plutôt qu’un autre jeune joueur. San Antonio convoitait Kyle Kuzma avant la Draft 2017, mais il est très peu probable que le front office de Los Angeles l’inclue avec leur pick dans ce trade hypothétique.

DeRozan gagnera donc 27.7 millions de dollars la saison prochaine et disposera ensuite d’une « player option » pour la saison 2020-21 (27 millions également). Cela coïncide avec la dernière année de contrat de LeBron James à Los Angeles. Peut-être que la saison de DeRozan saura convaincre le King de l’avoir à ses côtés. On vous laisse sur ses meilleurs highlights en 2018-2019 :

Avec son contrat cumulé à celui de LeBron, les Lakers seraient dans l’obligation de libérer du cap space. S’ils estiment que LeBron a besoin d’une aide immédiate, ils pourraient offrir un futur choix et/ou un de leurs jeunes joueurs.

Mais aussi : Nouvelle alerte pour Giannis Antetokounmpo