NBA – Les 10 joueurs les plus riches all-time

0

Les sportifs de haut niveau sont extrêmement bien payés, c’est un fait. Mais les salaires NBA figurent parmi les plus hauts du classement avec une moyenne de 6.2 millions de dollars par an. On vous propose de découvrir les 10 joueurs les plus riches all-time.

Avant de commencer : ce classement est à l’initiative du site américain Basketball Network, ainsi que les visuels que nous avons réutilisés ci-dessous. On estime qu’il comprend l’intégralité des salaires, les contrats publicitaires ainsi que les différents investissements qu’on pu faire les joueurs au cours de leur carrière.

10. Dirk Nowitzki – 160 millions $

Dirk est, bien sûr, la plus grande star de l’histoire des Mavs. Il a d’ailleurs été le premier de sa franchise à être sélectionné dans une All-NBA Team. L’Allemand a mené Dallas jusqu’à son premier titre en 2011. En 1522 matchs, il tourne à 20.7 points à 47.1% et 38% à 3 points, 7.5 rebonds et 2.4 rebonds. Il est le 6ème meilleur marqueur de la ligue avec 31.560 points. Le Wunderkind a été MVP en 2007, MVP des Finales en 2011 et 14 fois All-Star.

Lire aussi | La drôle d’addiction de Dirk Nowitzki depuis sa retraite

9. Grant Hill – 180 millions $

Grant Hill a été élu co-Rookie de l’année avec Jason Kidd en 1995 et 7 fois All-Star. Passé par Détroit, Orlando et Phoenix, il a terminé sa carrière aux Clippers après 19 ans. Il compte 16.7 points à 48.3% et 31.4% à 3 points, 6 rebonds et 4.1 passes en carrière. Il est rentré au Hall of Fame en 2018, et Dieu seul sait ce qu’il serait advenu de son parcours en NBA sans ses maudites blessures.

8. Kevin Garnett – 200 millions $

KG a mené les Wolwes jusqu’en Finales de conférence en 2004. Il restera pour beaucoup l’image de cette franchise, même s’il n’a jamais réussi à y obtenir un titre. Il fait parti du Big 3 des C’s qui remporte le titre en 2008, et est d’ailleurs nommé défenseur de l’année cette même saison. Il tourne à 17.8 points à 49.7%, 10 rebonds et 3.7 passes en carrière. Il est le 17ème meilleur shooteur de l’histoire avec 26.071 points.

Lire aussi | Les 7 meilleures histoires de trash-talking de Kevin Garnett

7. Hakeem Olajuwon – 220 millions $

Hakeem Olajuwon est une énorme légende des Rockets, où sa palette technique lui a valu le surnom « The Dream ». Il est rentré au Hall of Fame en 2008 et au FIBA Hall of Fame en 2016. Il est champion en 1994 et 1995 et il est sacré MVP des Finales ces deux mêmes années. MVP en 1994 et 12 fois All-Star, grand défenseur, il est nommé défenseur de l’année en 1993 et 1994. C’est aussi le meilleur contreur de l’histoire avec 3.830 contres. Il est également le 11ème plus grand marqueur de l’histoire avec 26.946 points. Il finit sa carrière avec 21.8 points à 51.2%, 11.1 rebonds et 2.5 passes.

Lire aussi | 10 anecdotes méconnues sur Hakeem Olajuwon

6. LeBron James – 450 millions $

Toujours en activité et selon lui, pas sur le point de s’arrêter, la fortune du King ne devrait qu’augmenter. Trois fois MVP des Finales, quatre fois MVP, 15 fois All-Star et trois fois champion, le King a déjà fait ses preuves. LeBron est le 4ème meilleur marqueur de l’histoire avec 32.543 points. Il tourne actuellement à 27.2 points à 50.4% et 34.3% à 3 points, 7.4 rebonds et 7.2 passes en carrière. Star incontestable sur et en dehors des terrains, le nouveau défi de LBJ est maintenant de porter les Lakers le plus loin possible.

Lire aussi | Comment LeBron James dépense-t-il son argent ?

5. Shaquille O’Neal – 450 millions $

Shaq a été champion trois fois aux côtés de Kobe chez les Lakers et une fois avec le Heat en 2006. Il est élu MVP en 2000 et MVP des Finales en 2000, 2001 et 2002. Il compte 15 sélections All-Star et est entré au Hall of Fame en 2016. Son duo avec Bryant est considéré comme l’un des meilleurs all-time. On se souviendra aussi de lui pour les différents paniers qu’il a cassé et son sens de l’humour toujours à l’affût. Il est le 8ème meilleur marqueur de l’histoire avec 28.596 points et a terminé sa carrière avec 23.7 points à 58.2%, 10.9 rebonds et 2.5 passes.

Lire aussi | Les 10 métiers incroyables de Shaquille O’Neal

Gagne un voyage à New York sur l'appli Parlons Basket

4. Kobe Bryant – 500 millions $

Kobe est quintuple champion NBA avec des titres en 2000, 2001, 2002 puis en 2009 et 2010. Il est MVP des Finales en 2009 et en 2010 et MVP en 2008. Il compte 18 sélections au All-Star Game et 11 en All-NBA Team. Il est un des joueurs les plus clutch de l’histoire et est 3ème meilleur marqueur avec 33.643 points. Il prend sa retraite en 2016 et termine avec 25 points à 44.7% et 32.9 à 3 points, 5.2 rebonds et 4.7 passes de moyenne.

Lire aussi | 40 choses que vous ne saviez (sûrement) pas sur Kobe Bryant

3. Junior Bridgeman – 600 millions $

Junior Bridgeman

Ce nom et cette photo ne vous disent pas grand chose ? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas has-been. Bridgeman a certes passé 12 saisons en NBA mais ce qui l’a rendu riche, ce sont ses investissements après sa carrière de joueur. A sa retraite, il a investit dans plus de 100 franchises Wendy’s et Chili’s. Il fut 6ème homme la majorité de sa carrière et tournait à 13.6 points à 47.5%, 3.5 rebonds et 2.4 passes.

2. Magic Johnson – 650 millions $

Magic est un des plus grands noms de la NBA. Il est nommé MVP en 1987, 1989 et 1990 et MVP des Finales en 1980, 1982 et 1987. Il est champion 5 fois avec les Lakers et est nommé 5 fois All-Star. Il tourne à 19.5 points à 52% et 30.3% à 3 points, 7.2 rebonds et 11.2 passes en carrière. Il fait partie de la Dream Team de 1992 et est nommé au Hall of Fame en 2002.

Lire aussi | Magic Johnson et Larry Bird, une amitié pour l’éternité

 

1. Michael Jordan – 1.9 milliard $

A-t-on encore vraiment besoin de le présenter ? 5 fois MVP, 6 fois MVP des Finales, 14 fois All-Star, 10 fois All-NBA Team, 1 fois défenseur de l’année, 5ème meilleur marqueur de l’histoire… La carrière NBA du GOAT n’est plus à présenter. Mais au-delà de son impact dans le basket, Michael Jordan a fait sa fortune aussi grâce à sa marque Air Jordan et à ses nombreux projets.

Lire aussi | Les 10 meilleures histoires de trash-talking de Michael Jordan

Faire une grande carrière en NBA peut rapporter gros, mais les investissements en dehors des terrains sont aussi très importants comme l’ont bien compris Bridgeman ou Jordan. LeBron est aussi en bonne voie.

Encore 2 minutes ? | 10 « bons » joueurs qui ne devraient pas intégrer le Hall of Fame

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.