NBA – L’hallucinante et unique stat de Dennis Rodman en carrière

Dennis Rodman sous le maillot des Chicago Bulls
Chicago Tribune (DR)

Vous n’êtes désormais plus sans savoir que Dennis Rodman se plaçait avant tout comme un expert dans le domaine du rebond. S’il vous fallait encore une preuve qu’il s’agissait de LA catégorie statistique dont il s’était fait maître durant sa carrière, un simple chiffre, unique dans l’histoire de la ligue, vous satisfera.

Publicité

On n’accumule pas deux titres de champion NBA avec deux équipes différentes, deux apparitions au All-Star Game et deux sélections dans une All-NBA Team par hasard. Dennis Rodman ne constituait en aucun cas un faire-valoir dans les effectifs par lesquels il est passé. Que ce soit Isiah Thomas, David Robinson ou Michael Jordan, tous ont bénéficié de son apport dans leur franchise respective.

L’une des principales images qui reste de son passage dans la ligue est celle d’un défenseur d’exception. The Worm était capable d’annihiler n’importe lequel de ses adversaires, aussi prestigieux pouvait-il être, et quel que soit son poste. Mais son autre domaine de prédilection, plus surprenant quand on connait son gabarit, était le rebond.

Publicité

Avec 7 saisons terminées en tant que meilleur rebondeur, dont cinq avec plus de 16 unités de moyenne par match, Rodman excellait au milieu de la rude concurrence sous les panneaux. Il suffit de se pencher sur ses totaux en carrière, pour réaliser l’importance qu’avait pris cette composante du jeu dans sa panoplie.

Lire aussi | Steve Kerr explique pourquoi Rodman n’a pas fait vriller les Bulls

Sur ses 911 matchs disputés dans la ligue, il a ainsi capté 11954 rebonds, soit 13.1 par rencontre. Si l’on additionne ses totaux dans les quatre autres catégories statistiques majeures, on obtient… 9425. Rodman compte donc 2529 rebonds de plus que de points, passes, interceptions et contres combinés en carrière.

Il est le seul joueur dans l’histoire de la ligue à pouvoir se targuer de cet accomplissement, plus difficile à réaliser qu’il n’y parait. Comme il l’expliquait dans The Last Dance, l’intérieur a rapidement compris quel rôle il devait emprunter pour perdurer en NBA, et s’est appliqué à le respecter jusqu’à son départ en retraite.

Publicité

Le portrait tournait même parfois à la caricature, comme lors de la saison 1993-94. En novembre, alors qu’il évoluait sous le maillot des Spurs, Rodman a enchaîné deux rencontres avec 0 points inscrits face à Phoenix et Sacramento. Dans le même temps, il a totalisé… 49 rebonds, dont 18 offensifs. Vous avez l’idée.

Publicité

Si avec cette statistique, vous n’êtes toujours pas convaincu que l’on ne reverra plus jamais un spécimen comme Dennis Rodman sur les parquets de la ligue, on ne peut plus rien pour vous.

Dennis Rodman NBA 24/24 Stats, records

Publicité

Dernières actualités