NBA – 5 superteams qui pourraient naitre à Orlando

0

Jamais autant de joueurs n’auront été enfermés au même endroit qu’en ce moment à Orlando. Une telle proximité va forcément amener des conversations croustillantes sur l’avenir de certains joueurs, et notamment des plus grandes stars. Voici donc 5 superteams qui pourraient se former dans l’intimité du parc Disney World.

Publicité

Joel Embiid chez les Celtics

Marcus Smart et Joel Embiid retenus par leurs coéquipiers
(crédit: Bill Streicher)

Philadelphie reçoit : 3 premiers tours de draft, Marcus Smart, Gordon Hayward

Si l’une de ces deux équipes échouait aux portes de la finale de conférence cette saison, elle pourrait être tentée de reconstruire pour la saison prochaine via un trade de grande envergure. Le duo Ben Simmons / Joel Embiid est particulièrement critiqué depuis des années, et l’intérieur pourrait vouloir tenter sa chance ailleurs. En récupérant enfin un pivot dominant, le tout en se séparant seulement d’un 6ème homme, et d’une star pas vraiment vitale, les Celtics feraient un grand pas vers le titre.

Devin Booker chez les Nets

Devin Booker pourrait être une cible pour les Nets cet été
(crédit : Newsday / DR)

Phoenix reçoit : 1 premier tour de draft, Caris LeVert, Spencer Dinwiddie

Malgré la signature d’un contrat maximum en 2018, Devin Booker pourrait rapidement se lasser des mauvais résultats de son équipe, et de l’incapacité de ses dirigeants à l’entourer intelligemment. Brooklyn semble être une situation idéale en cas de velléités de départ. Entouré de Kyrie Irving et Kevin Durant, DBook pourrait se concentrer sur ce qu’il fait de mieux : marquer des paniers. Si Uncle Drew et KD ne sont pas dans la bulle, une humiliation des Suns à Orlando pourrait être la goute de trop pour l’arrière.

Chris Paul et Steven Adams chez les Clippers

(crédit : DR)

Oklahoma City reçoit : Patrick Beverley, Lou Williams, Montrezl Harrell (sign-and-trade), Ivica Zubac, Rodney McGruder

À première vue, l’effectif des Clippers semble presque complet pour la saison prochaine, puisque seul Montrezl Harrell n’est pas sous contrat chez les stars. Pour que ce trade fonctionne, le potentiel 6ème homme de l’année devrait accepter un « sign-and-trade », et faire ses valises direction l’Oklahoma avec notamment Patrick Beverley et Lou Williams. Los Angeles retrouverait ainsi un meneur capable de scorer et d’organiser le jeu à la perfection en la personne de Chris Paul, sans pour autant perdre en qualité défensive, et un pivot rugueux qui ne demandera rien à personne offensivement. En revanche, le banc prendrait un énorme coup.

Publicité

Giannis Antetokounmpo chez les Raptors

giannis antetokounmpo pascal siakam toronto raptors milwaukee bucks
(crédit : DR)

Milwaukee reçoit : Kyle Lowry, Serge Ibaka (sign-and-trade), Norman Powell, OG Anunoby

Pascal Siakam a déjà prouvé qu’il pouvait être le parfait lieutenant d’une autre superstar dans la course au titre. Giannis Antetokounmpo arriverait lui dans une franchise sacrée récemment, et aux côtés du Camerounais, qui deviendrait immédiatement le meilleur joueur avec lequel il a joué. Les fans détesteraient voir partir Kyle Lowry, mais c’est un petit prix à payer pour une superstar aussi forte que le Greek Freak. En cas d’élimination précoce des Bucks, Masaï Ujiri pourrait sauter sur l’occasion.

Damian Lillard chez les Lakers

Damian Lillard et LeBron James à l’issue du match NBA opposant les Portland Trail Blazers aux Los Angeles Lakers
(crédit : Andrew D. Bernstein)

Portland reçoit : deux premiers tours de draft, Kyle Kuzma, Danny Green, Avery Bradley

LeBron James a beau être un joueur, il est aussi l’un des meilleurs General Managers de la ligue. Quand il en a l’opportunité, il aime inviter quelques All-Stars à le rejoindre, et Damian Lillard pourrait être une cible parfaite. Il risque de ne jamais rien gagner Portland, et les Lakers ont les atouts pour convaincre la franchise de l’Oregon de franchir le pas. Dame arriverait dans l’un des plus grands Big 3 de l’histoire, et les Blazers pourraient voir l’avenir sereinement avec Kyle Kuzma, et des choix de draft.

Lire aussi : Deux trades malins que pourraient tenter les Knicks pour récupérer Damian Lillard

Cette fin de saison 2019/2020 laissera définitivement des traces dans l’histoire de la NBA. À Orlando pourraient se former quelques grosses équipes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.