NBA – Les 10 joueurs les plus coriaces que LeBron a affronté en Finales

Ezra Shaw/Getty Images

En participant à 10 Finales NBA dans sa carrière, LeBron James a croisé du beau monde sur sa route, et certains plus souvent que d’autres. Mais quels ont été les adversaires plus coriaces en travers de son chemin vers la bague ? Voici le classement.

Publicité

10. Draymond Green

Draymond Green voit les Lakers finir la saison 2019/2020 champions
(crédit : DR)

2015, 2016, 2017 et 2018

Draymond Green a donné un sacré fil à retordre à LeBron James avec Golden State. Pourtant c’est indirectement grâce à lui qu’il a accompli l’un des plus grands exploits de sa carrière, en effectuant un come-back historique avec les Cavaliers en 2016 après la suspension de Green.

9. Andre Iguodala

Lebron James, ballon en main, opposé à André Iguodala, lors du match Cleveland Cavaliers - Golden State Warriors
(crédit : DR)

2015, 2016, 2017, 2018 et 2020

Tout est parti de cette opposition. En 2015, Steve Kerr décide de jouer small ball et d’aligner Andre Iguodala face à LeBron. Pari gagnant, les Warriors remportent le premier de leurs trois titres face à lui et Iggy est élu MVP des Finales.

Publicité

8. Klay Thompson

LeBron James et Klay Thompson
(crédit : DR)

2015, 2016, 2017 et 2018

Figure importante des Warriors, Klay Thompson a beaucoup contribué aux victoires des Dubs contre le King. En revanche, il s’est peut-être montré un peu trop confiant en 2016 lorsqu’il affrontait les Cavs de LeBron. C’est aussi ce qui a contribué à cette défaite en Finales.

7. Jimmy Butler

Jimmy Butler en course pour rejoindre les seuls LeBron et Jordan ! NBA
(crédit : DR)

2020

Jimmy Butler n’était pas forcément attendu face à LeBron en Finales cette saison, mais il a montré qu’il avait sa place. Avec un triple-double à 40 points dans le Game 3, Jimmy Buckets a envoyé un énorme message. Ce fut malheureusement insuffisant malgré encore 35 points, 12 rebonds et 11 passes dans le 5ème match.

Publicité

6. Tim Duncan

tim duncan san antonio spurs
(crédit : DR)

2007, 2013 et 2014

Tim Duncan, le leader des grands Spurs de l’époque, s’est aussi imposé en patron lors de ses rencontres face à LeBron, avec néanmoins une petite exception. En 2013, c’est bien le Heat qui prendra l’avantage sur les Texans (4 à 3)

5. Kawhi Leonard

(crédit : DR)

2013 et 2014

En 2014, les Spurs étaient revanchards et avaient à cœur d’écraser LeBron et son équipe. Ils s’y sont employé à la perfection après le Game 1, avec une jeune Kawhi Leonard annonciateur d’un grand avenir, d’ailleurs élu MVP des Finales.

Publicité

4. Kevin Durant

(DR)

2012, 2017 et 2018

LeBron a eu tellement de mal de se défaire des Warriors en 2016 que rééditer l’exploit aurait été démentiel. Seulement, Kevin Durant en avait décidé autrement en rejoignant Golden State. A partir de là, les Cavs n’avaient plus aucune chance. KD s’est vengé des Finales perdues avec OKC en 2012. Il l’a affronté deux fois avec les Warriors, et a été élu deux fois MVP des Finales.

3. Tony Parker

Le club des 4 où Tony Parker côtoie Jordan, LeBron et Kobe
The Straits Times

2007, 2013 et 2014

Le premier cauchemar de LeBron James en Finales NBA, il s’appelle Tony Parker. En 2007, pour sa première expérience à ce stade de la compétition, il tombe sur un TP chaud bouillant à tel point qu’il sera le premier joueur européen de l’histoire à être élu MVP des Finales. LeBron et les Cavs sont sweepés sans pitié.

Publicité

2. Stephen Curry

Steph Curry et LeBron James
Jesse D. Garrabrant

2015, 2016, 2017 et 2018

On peut débattre, mais les Warriors ont probablement été l’adversaire le plus redoutable que le King ait eu à affronter. Alors le leader de cette armada, Stephen Curry, est forcément l’un des plus coriaces qui ait pu se présenter face à lui. Même s’il n’a jamais été MVP des Finales, le meneur restait une immense menace.

1. Dirk Nowitzki

LeBron James et Dwyane seraient à l'origine des Finales 2011 de Dirk Nowitzki
(crédit : USA Today/DR)

2011

Les Européens n’ont vraiment pas réussi à LeBron au début de sa carrière. Si Tony Parker a été son premier cauchemar, Dirk Nowitzki a sans doute été le pire. Transcendé, l’Allemand enchaîne les exploits avec son équipe des Mavs en 2011 et renverse le Heat pourtant largement favori. Cela reste jusqu’à présent le plus grand échec de LeBron, passé complètement à côté de ses Finales.

La concurrence a été rude face à LeBron James pendant toutes ces années. De Tim Duncan à Stephen Curry, plusieurs générations et différentes types de joueurs ont lutté avec panache contre le King.

Les dernières actualités