NBA – Un trash-talking sauvage de Jordan démenti par une victime

Michael Jordan sous le maillot des Bulls qui réalise son fameux Shrug
FTW.com (DR)

Michael Jordan n’était pas seulement le meilleur joueur du monde quand il était sur les parquets, il était également le meilleur trash-talkeur, capable de sortir des punchlines en plein match pour détruire le moral de l’adversaire. Récemment, un d’entre eux a démenti une rumeur à ce propos.

Publicité

Apres avoir vu The Last Dance sur Netflix, on a une meilleure idée du genre de personnage qu’était Michael Jordan sur les parquets. Un leader exigeant envers ses coéquipiers et un compétiteur impitoyable face à ses adversaires. Sa mentalité lui a permis de dominer sa discipline durant sa carrière, et son aura perdure évidemment jusqu’à ce jour.

Ce caractère de winner a fait atteindre les sommets à Sa Majesté, et l’a rendu ultra-populaire. Mais MJ était aussi capable de trash-talker l’adversaire de manière brutale, comme lors de cette série de playoffs face à Charlotte ou MJ aurait littéralement sorti le lance-flammes sur Muggsy Bogues avec son fameux « Shoot it, f*****g midget » (« Vas-y shoote, espèce de putain de nain »).

Publicité

La rumeur voulait que ce dernier ait vu sa carrière s’écrouler irrémédiablement après cette punchline de MJ. Muggsy a tenu à clarifier la situation au micro de Vlad TV :



Cette rumeur a été démentie tellement de fois, je savais même pas qu’on en parlait encore sur Internet. J’ai continué à jouer pendant 7 ans après ça et ensuite je me suis blessé au genou. J’ai joué au basket pendant tant d’années et le mot « nain » va me faire arrêter ? C’est n’importe quoi, ça n’a aucun sens.

Publicité

Jordan à ce moment là était le GOAT et c’était une équipe de rockstars, surtout quand Dennis Rodman est arrivé. Quand MJ est revenu en 1995 ils tentaient de faire leur push, et on a perdu. On pensait qu’on tenait le match, mais les arbitres ne pensaient pas la même chose. Heureusement pour moi, je ne jouais pas en 2, donc je n’avais pas à le défendre. C’était le genre de joueur qui trouve toujours la solution, peu importe si on met 2 joueurs dessus – on sait où le ballon va aller, et il n’y a quand même rien à faire.

Une rumeur légèrement gonflée donc selon le principal intéressé, car Muggsy a continué a jouer jusqu’en 2001. Après cette fameuse série face aux Bulls, à 31 ans, il est devenu un joueur de banc plutôt efficace qui pouvait toujours contribuer, mais ses statistiques ont bel et bien baissé suite à l’épisode. Il en fallait cependant plus pour que Jordan fasse raccrocher les sneakers au meneur des Hornets !

Publicité

La légende urbaine persistante serait donc fausse, même si les aficionados de Michael Jordan ne manqueront pas d’encore et toujours la répéter. Bogues, lui, a dit ce qu’il avait à dire.

Les dernières actualités