Tous les joueurs n’ont pas les mêmes privilèges dans la grande ligue. Tandis que certains font presque partie des preneurs de décision, d’autres se retrouvent à l’opposé des Etats-Unis du jour au lendemain. C’est le cas de ces joueurs, qui ont appris leur transfert d’une façon plus que surprenante.

La NBA est aujourd’hui un business au sein duquel transitent des sommes d’argent mirobolantes. On en arrive même au stade où certains joueurs sont considérés comme de simples arguments commerciaux. Cela peut faire défaut à la dimension humaine de ce sport, pourtant primordiale. Focus sur dix joueurs qui ont appris leur trade de manière bien étrange.

#10

Enes Kanter : du Thunder à New York (2017)

Enes Kanter organisait un camp basket-ball avec des jeunes enfants de l’Oklahoma. Pour partager l’événement avec ses fans, il décide de faire un direct sur Periscope, dans la joie et la bonne humeur. Seul petit souci, tous les spectateurs du live lui annoncent son trade à New York dans les commentaires. Malgré la déception qui se lit sur son visage, Kanter tente de faire bonne figure et continue à mettre en avant l’aspect caritatif de sa journée. Un grand respect à l’une des personnalités les plus originales de la NBA.

#9

DeMar DeRozan : de Toronto à San Antonio (2018)

Peut-être la plus originale des histoires de cet article. Meilleur scoreur all-time de la franchise canadienne, DeRozan prenait du bon temps dans son Los Angeles natal pendant les vacances. Après une soirée cinéma, il ressent un petit creux et se dirige vers le fast-food Jack-in-the-Box. DeMar DeRozan s’aperçoit qu’il a manqué un bon nombre d’appels téléphoniques et apprend alors que sa nouvelle équipe se situe à San Antonio. Désespéré sur le parking du restaurant, il est resté près de deux heures dans sa voiture pour digérer… cette nouvelle.

« Ça m’a tellement surpris. Je suis resté assis dans le parking du Jack in the Box pendant environ 2 heures, juste pour réaliser, essayer de comprendre tout ça, et ça me paraissait dingue honnêtement. Mais oui, c’est comme ça que j’ai su. Minuit, assis dans le parking de Jack in the Box pendant environ deux heures, jusqu’à que je rentre chez moi »

#8

DeMarcus Cousins : de Sacramento à New Orleans (2017)

Quelques instants après le All-Star Game qui se déroulait en février 2017 à … New Orleans, DeMarcus Cousins est en zone mixte pour répondre aux questions des journalistes. Ces derniers veulent le questionner sur l’impression que le All-Star Game lui a laissé, mais l’un d’eux lui murmure à l’oreille qu’il est désormais un Pélican. D’abord surpris, Boogie se reprend immédiatement et commence intelligemment à faire l’éloge de cette ville qu’est New Orleans.


#7

Jimmy Butler : de Chicago à Minnesota (2017)

Jimmy est en pleine partie de cartes à Paris avec Carmelo Anthony, Dwyane Wade et sa femme Gabrielle Union. Au cours de leur petit jeu, Jimmy Butler apprend qu’il est transféré de Chicago à Minnesota. Mais ce n’est pas le trade qui a fait le plus de bruit dans les médias, car le quatuor de stars a préféré souligner la controverse qui régnait autour de leur fameuse partie de cartes… Jamais comme les autres ce Jimmy.

#6

P.J. Tucker : de Phoenix à Toronto (2017)

Le jour de la limite des transferts, en février 2017, Tucker est sous tension dans le vestiaire des Suns. Il regarde l’heure et constate que la limite est dépassée. A priori aucun signe de trade à l’horizon, P.J. Tucker est soulagé et se rend sous la douche. Malheureusement ses coéquipiers viennent le trouver et c’est Jared Dudley qui lui annonce son transfert à Toronto. Par la suite, l’actuel joueur des Rockets a tenu à souligner le professionnalisme des dirigeants des Suns, qui n’ont pas manqué de l’avertir personnellement… un peu trop tard tout de même.

#5

Ben McLemore : de Memphis à Sacramento (été 2018)

L’ailier de 25 ans et sa dulcinée profitaient du bon soleil d’Ibiza à l’occasion de leur lune de miel. Détendu, il tenait à partager ce moment de bonheur avec sa fanbase par l’intermédiaire d’un Facebook Live. C’est alors qu’il apprend grâce à ses fans qu’il est à nouveau un King de Sacramento – un peu à la manière d’Enes Kanter un an avant. Drafté par la franchise de Vlade Divac en 2013, Ben McLemore n’aura passé qu’une saison hors de Californie avant d’y reposer ses bagages.

#4

Kyrie Irving : de Cleveland à Boston (été 2017)

Après de fascinantes tensions en interne, les Cavaliers décident d’échanger Kyrie Irving à Boston contre Isaiah Thomas, Jae Crowder, Ante Zizic et un tour de draft appartenant à Brooklyn. Ce jour-là, le meneur était grimé en grand-père basketteur lors du tournage du film Uncle Drew aux côtés de légendes telles que Reggie Miller, Chris Webber ou un joueur « sous-estimé » en la personne de Nate Robinson.

Miller confie sur TNT qu’ils attendaient tous dans un van, se préparaient pour la scène suivante quand tous les téléphones ont commencé à sonner à l’unisson… excepté celui de l’intéressé. Kyrie Irving n’avait pas son téléphone sur lui. Ce sont ces collègues de tournage, gênés dans un premier temps, qui ont dû lui apprendre la nouvelle.


#3

Eric Gordon : des Clippers aux Pelicans (2011)

Le jeune Eric Gordon était en mission auprès des supporters abonnés des Clippers. Dans un bus, il accompagnait les fans à différents événements quand la nouvelle tombe. Gordon est rapidement mis au courant, mais reste avec les fans par respect pour eux. Certains supporters ont avoué qu’il était délicat d’avoir en face d’eux un joueur qui allait soudainement rejoindre une équipe délabrée – à savoir les Pelicans de l’époque. En effet, Eric Gordon faisait partie du fameux trade qui a permis à Chris Paul de rejoindre les Clippers.

#2

Blake Griffin : de Los Angeles à Detroit (février 2018)

A Los Angeles, le changement c’était la saison dernière. Pendant l’été 2017, les dirigeants des Clippers acceptent de signer un contrat max à Blake Griffin, mais refusent d’y inclure une clause de non-transfert. On pense tout de même que la franchise se construira autour de l’athlétique ailier fort, après le départ de Chris Paul à Houston. Bien à l’inverse, Jerry West et consort décident de se débarrasser de son énorme salaire pour faire venir Tobias Harris et Avery Bradley. Une trahison que Blake Griffin n’apprend même pas par ses dirigeants, mais bien sur Twitter. Il avoue lui-même qu’il a mal digéré le fait d’être mis au courant par d’autres personnes, après avoir passé plus de 8 ans dans sa franchise des Clippers.

#1

Randy Foye : de Denver à Oklahoma City (2016)

Même pas une once de respect de la part des Nuggets pour Randy Foye. Juste avant l’entraînement, le meneur reçoit une notification de l’application NBA, qui officialise généralement les informations avec un temps de latence. Choqué de la nouvelle, Foye avouera ensuite qu’il a surtout été surpris d’apprendre son transfert par Internet alors qu’il était entouré de membres de l’organisation des Nuggets. Heureusement pour lui, le vétéran alors âgé de 33 ans, rejoint une équipe du Thunder déclarée comme prétendante au titre.

 

Toutes ces anecdotes font ressortir l’aspect purement économique que prêtent certaines directions au basket-ball. Peu importe la loyauté dont on peut faire preuve, il est toujours possible d’être envoyé à l’autre bout des States en un clin d’oeil. La situation géographique des joueurs NBA est loin d’être stable, essentiellement pour les role players.

A lire également : Quel joueur a gagné le plus d’argent dans l’histoire des franchises NBA ?

A propos de l'auteur

Mordu de NBA depuis seulement 5 ans, je tanke à temps plein pour réussir mes études de journalisme. Mon rêve : suivre une équipe universitaire pendant une saison entière pour en faire un reportage...