Le 15 janvier, Tony Parker fera son grand retour à San Antonio dans une soirée qui promet d’être riche en émotion. A 4 jours du grand rendez-vous, déjà, Gregg Popovich a réagi à ce propos.

« On ne peut pas commencer par parler d’Oklahoma City ? Tony viendra après ». Dans son point presse d’avant-match, Gregg Popovich a voulu respecter l’ordre des choses quand il a d’emblée été interrogé sur le retour imminent de TP dans le Texas. Mais malgré cet appel du coach, aucune question sur le Thunder ne lui a alors été posée, comme si, chez les journalistes aussi, on se projetait déjà vers ce fameux Spurs-Hornets de lundi. « Bon, alors Tony », a lâché Pop dans un rare éclat de rire. Puis il s’est confié avec tendresse sur celui qu’il a côtoyé 16 années durant :

« J’ai hâte de le voir. Nous parlons fréquemment, et il occupera toujours une place dans mes pensées. C’est un jeune homme spécial. Je me suis toujours considéré comme un deuxième papa pour lui, et il a été à bien des égards comme un fils pour moi. C’est un ami pour la vie, et quelqu’un pour qui j’aurai toujours de l’affection. Donc ce sera super de le voir, et puis de le revoir quand nous irons jouer là-bas [à Charlotte] »

A lire également : Quand Michael Jordan refusait Allen Iverson

Le technicien des Spurs a ensuite élaboré sur le nouveau rôle du Français à Charlotte, dans lequel il s’éclate cette saison. Sans oublier de sous-entendre un certain regret de l’avoir laissé filer au vu des circonstances :

« Ça fait mal au coeur de le voir porter un autre maillot. Mais la situation [à Charlotte] est parfaite pour lui. Il fait un super boulot, il joue, et… On ne savait pas que Dejounte [Murray] allait se blesser quand toutes ces décisions ont été prises. Il fait une très bonne saison, et il adore ça. Alors tant qu’il est heureux, je suis heureux »

Vous l’avez compris, il va falloir préparer les mouchoirs pour le retour de TP à l’AT&T Center. Une ville entière honorera son quadruple champion NBA et MVP des finales 2007. Grand moment en perspective.

Mais aussi : J.R. Smith et Carmelo Anthony bientôt dans un même trade ?

A propos de l'auteur

Rédacteur en chef Parlons Basket & Parlons NBA. Chez RMC de temps à autres. Le sang-froid de Larry Bird, le mental d'Olivier Giroud.