Ce dimanche soir, les Lakers ont été largement dominés par les Sixers à Phialdelphie (143-120). Dans la défaite, un homme a surnagé : Kyle Kuzma.


Dans un match que l’on ne retiendra pas une nouvelle fois pour sa grosse défense, les Lakers se sont inclinés face à Philadelphie. Joel Embiid a mis 37 pions et capté 14 rebonds, pendant que Tobias Harris continue de s’intégrer comme un chef avec un match à 22-6-6.

Si LeBron James a une nouvelle fois performé en frôlant le triple double (18 points, 10 rebonds et 9 passes), c’est bien Kyle Kuzma qui a fait parler de lui pour les Angelinos. Kuz a en effet terminé la rencontre avec 39 points à 14/21 au shoot, à deux petits points de son career-high de 41 points, établi il y a un mois à peine.

A lire également : Les Knicks teasent Kevin Durant

Ce n’est pas tout, puisqu’avec ses 23 points dans le seul premier quart temps, le jeune Laker s’est également payé le luxe de réaliser une première depuis Kobe en 2016 : aucun joueur de Los Angeles n’avait marqué autant de points en un seul quart-temps depuis le Black Mamba lors de son ultime match face au Jazz en 2016.

Kyle Kuzma confirme ainsi sa bonne forme du moment, lui qui avait inscrit 25 points dans la victoire des Lakers à Boston vendredi soir. Une réponse aux périodes de turbulences autour de la deadline, à propos desquelles Magic Johnson s’est d’ailleurs exprimé après le match, prenant la presse à témoin :

« Arrêtez de les traiter comme des bébés, car c’est ce que vous faites. Ce sont des professionnels, chacun d’entre eux »

Si les Lakers n’ont pas réussi à faire signer Anthony Davis, nul doute qu’ils pourront continuer à compte sur leurs jeunes joueurs pour l’instant. Et parmi le fameux « young core », Kuzma fait clairement office de chef de file.

Mais aussi : Les dernières prévisions de la prochaine draft NBA !

A propos de l'auteur

Fondateur de Parlons Basket. Grand passionné de Sport, et principalement de Basket. Supporte les New York Knicks et l'ASVEL Basket.