Après des années de galère, Derrick Rose est de retour à un niveau plus que correct cette saison avec les Wolves. Le meneur de jeu, qui pourrait se voir nommé meilleur sixième homme de l’année, se dit très reconnaissant envers les fans de la franchise.

Plus jeune MVP de l’histoire, Derrick Rose avait tout en sa possession pour devenir l’un des meilleurs joueurs de sa génération. Malheureusement D-Rose a connu de très grosses blessures, notamment au genou, qui l’ont éloigné pendant de longues semaines des parquets, ne parvenant jamais à revenir au niveau qui fut le sien. Après Chicago, Rose passera par New York et Cleveland avant d’arriver dans le Minnesota chez les Wolves en fin de saison dernière.

Peu utilisé par Tom Thibodeau, le numéro un de la Draft 2008 a tout de même décidé de rester dans la franchise. Une bien bonne idée de la part du meneur qui, cette saison, est de retour aux affaires. Avec 51 matchs disputés (18 points à 48,2%, 2.7 rebonds et 4.3 passes) et malgré quelques absences à cause de son physique, on a revu le Derrick Rose que l’on connaissait notamment le soir du 31 octobre où il plantera pas moins de 50 points sur la tête du Jazz, réussissant par la même occasion son career-high.

À lire également : Mitchell Robinson au côté de Patrick Ewing dans l’histoire des Knicks

Si le joueur a fait preuve d’un mental hors du commun pour revenir à un niveau plus qu’honorable, les fans des Wolves n’ont cessé de le soutenir, ce que n’a pas raté D-Rose qui s’est exprimé sur cette relation :

« C’est très gratifiant. Cela montre que les gens peuvent exprimer vraiment de l’amour. Pour une raison ou pour une autre, ils suivent ma carrière et adorent la façon dont je joue au basketball. J’en suis reconnaissant et ma famille adore aussi le soutien qu’ils expriment. »

En course pour le titre de Sixth Man of the Year, Derrick Rose garde une grosse cote de popularité malgré son gros coup d’arrêt dans sa carrière. D’après le classement d’ESPN sur les sportifs les plus connus dans le monde, le meneur des Wolves est 54ème. Cela montre bien que les fans continuent d’apprécier Rose et de le suivre (plus de 10 millions de followers sur les réseaux). L’ancien des Bulls aura tout de même un choix à faire cet été puisqu’il sera agent libre sans restriction, alors restera-t-il chez les Wolves (qui ne joueront encore pas les playoffs cette année) ?

Si l’on devait décerner un prix de la combativité et du courage, Derrick Rose repartirait sans doute avec ce trophée cette année. En espérant que D-Rose puisse continuer à nous faire vibrer sur les parquets.

Mais aussi : Paul George explique les raisons de sa maladresse actuelle