Vaincus à San Antonio hier, les Warriors sont repartis de l’avant en back-to-back à Minnesota (victoire 117-107). Et ils peuvent notamment remercier Steph Curry.

Avec Steph Curry, les passages à vide ne durent jamais bien longtemps. Très maladroit hier lors de la défaite à San Antonio (6/18 à 3 points et 9/25 au total), le Splash Bro s’est rattrapé de fort belle manière. Il a ainsi inscrit la bagatelle de 36 unités face à Minnesota, dont 22 dans le seul troisième quart-temps, en quelques minutes à peine !

A lire également : La principale menace pour les Warriors ? Draymond Green répond

Curry n’est pas le seul à avoir signé un gros quart-temps dans cette partie, puisque dès le premier acte du match, c’est Klay Thompson qui débutait tambour battant avec 15 points dans le premier quart-temps (28 au total). Des Splash Bros retrouvés, donc, et un impact qui ne se dément pas sur le tableau d’affichage avec une victoire facile obtenue dans le Minnesota.

C’est finalement simple : quand les Splash Bros vont, les Warriors vont. Reste aux deux acolytes à trouver une impérative constance en vue des playoffs.

Mais aussi : Steph Curry quasi-imbattable sans Kevin Durant