Zion Williamson était de loin l’attraction numéro 1 de cette saison universitaire 2018-2019. Et ses qualités athlétiques et ses performances n’ont pas laissé indifférent, au point d’avoir un gros effet sur les audiences.


22.6 points (68% au tir), 8.9 rebonds, 2.1 passes, 2.1 interceptions et 1.8 contre. Ce sont les statistiques universitaires de Zion Williamson avec Duke pour ce qui sera très probablement son unique saison en NCAA. Tout ne s’est pas déroulé comme prévu car Duke a été éliminée en quarts de finale de la March Madness par Michigan State, mais le monde du basket a pu se faire une idée du phénomène.

Doté d’un physique atypique pour le basketball, Williamson a impressionné tout le monde par ses énormes qualités physiques et ses nombreux coups d’éclat. Il a aussi eu un impact indirect dans un tout autre domaine : les audiences télévisuelles.

À lire également : Zion Williamson brisera-t-il la malédiction des busts ?

Cette saison, 26 des rencontres de Duke ont été diffusées sur ESPN, pour une moyenne de 2.23 millions de téléspectateurs par diffusion. À côté, ESPN a également diffusé 101 matchs NBA, pour une audience moyenne de 1.99 million par rencontre. Le diffuseur américain a certes pâti du départ de LeBron James à l’Ouest et du manque de star-power à l’Est pour les diffusions en prime-time, mais il n’en reste pas moins que les matchs de Duke ont attiré plus de 200.000 personnes de plus que la NBA.

Certes, Zion n’était pas seul chez les Blue Devils, et R.J. Barrett et Cam Reddish ont aussi attiré des téléspectateurs. Mais ne nous y trompons pas : c’est bien le mastodonte qui est à l’origine de ces scores exceptionnels pour Duke cette saison. Il s’agit là d’un signe supplémentaire du pouvoir d’attractivité exceptionnel de Williamson, sur qui tous les yeux se tourneront fin juin pour savoir quelle franchise aura le privilège de le récupérer lors de la draft.

Dans tous les cas, l’arrivée prochaine de Zion Williamson en NBA donnera à coup sûr un coup de boost aux audiences non seulement de l’équipe qui le draftera, mais aussi à la ligue toute entière. La marque des phénomènes médiatiques.

Actualités Basket USA Facebook

Mais aussi : Quelle probabilité de récupérer Zion Willilamson pour chaque franchise ?