NBA – Qu’est devenu Dennis Rodman ?

Qu'est devenu Dennis Rodman depuis la fin de sa carrière ?
(DR)

Connu pour être un des joueurs les plus excentriques de l’histoire de la NBA par son style de jeu et son caractère, Dennis Rodman est assurément un homme à part. Mais depuis sa dernière saison en 2000, qu’est-il devenu ? On est parti à la chasse aux informations.

Publicité

Avant la NBA : un parcours chaotique

Dennis Rodman est né à Trenton dans le New Jersey le 13 mai 1961. Il n’a pas eu une enfance facile, son père l’abandonnant alors qu’il n’avait que trois ans, laissant sa mère seule avec lui et ses deux sœurs. Au lycée, il est trop petit pour jouer dans l’équipe de basket (1.68m à l’époque), et son futur dans la balle orange est incertain. Il travaille même en tant qu’agent d’entretien à l’aéroport de Dallas-Fort Worth, tout en jouant au basket dans la rue. Il connait entre temps une grosse poussée de croissance, et culmine à 2.04m.

Après une expérience universitaire ratée à l’Université Cooke County, Rodman devient même sans-abri pendant un certain temps, sa mère décidant de le renvoyer du domicile familial. Mais son talent pour le basket conduit l’université Southern Oklahoma State à lui donner une seconde chance. Et Rodman la saisit, tournant à 25.7 points et 15.7 rebonds de moyenne durant ses 3 années passées à la fac. Il retient l’attention des scouts, et est sélectionné par les Pistons en 3ème position du deuxième tour de la draft 1986.

Publicité

Une riche carrière NBA (1986-2000)

Rodman a déjà 25 ans lorsqu’il effectue ses débuts en NBA, mais il s’impose dès sa deuxième saison comme un élément essentiel des « Bad Boys » de Detroit. Il s’entend particulièrement bien avec le coach Chuck Daly, qu’il considère comme un second père. Rodman connait le succès collectif avec 3 apparitions consécutives aux Finales (1988, 1989, 1990) pour deux titres en 1989 et 1990, mais aussi individuel. Il est sélectionné deux fois au All-Star Game en 1990 et 1992, et est 2 nommé Meilleur Défenseur en 1990 et 1991.

Le départ de Chuck Daly en 1992 marque un fracture dans la carrière de Rodman. Il ne s’entend plus avec les dirigeants et est transféré à San Antonio l’été suivant. C’est d’ailleurs dans le Texas qu’il commence à se teindre les cheveux. Le succès collectif n’est cependant pas au rendez-vous et sa personnalité dérange. Il est transféré à Chicago en 1995, et remporte trois titres consécutifs de 1996 à 1998 en compagnie de Michael Jordan et Scottie Pippen. Après deux expériences ratées aux Lakers et aux Mavs, il prend sa retraite en 2000, et est devenu Hall of Famer en 2011. Il compile des moyennes de 7.3 points, 13.1 rebonds et 1.8 passes en 911 matchs joués, ainsi que 7 titres consécutifs de meilleur rebondeur de la ligue (de 1992 à 1998).

Publicité

Rodman a plusieurs fois défrayé la chronique lors de sa carrière. Le fait le plus connu remonte à 1993, quand la police l’a trouvé sur le parking de la salle des Pistons, endormi dans sa voiture avec un pistolet sur le siège passager. Le joueur a toujours nié avoir voulu se suicider. Il y a aussi eu sa relation avec Madonna en 1994, sa violente faute sur Scottie Pippen en 1991, et son coup de pied sur un caméraman en 1997. Pour cette dernière action, il écope de 11 matchs de suspension et le total des amendes lui revient à 1 million $. Rodman fait même plusieurs apparitions aux côtés d’Hulk Hogan en 1998, alors qu’il est encore sous contrat avec les Bulls.

Après la NBA : ruine, alcool, et Corée du Nord

Après sa carrière NBA, Rodman continue sur son style de vie décalé, et connait de nombreux problèmes d’alcool, même s’il nie catégoriquement être un alcoolique. Il participe pourtant à une saison de « Celebrity Rehab with Dr. Drew » en 2009, et fait de nombreuses cures. Il connait aussi des démêles avec la justice, quand en 2008, il est arrêté pour avoir frappé sa femme. Il plaide coupable et effectue 45 jours de travaux d’intérêt généraux. Il se retrouve presque en prison en 2012, losrqu’il se retrouve incapable de payer les 800 000$ de pension alimentaire dus à son ex-femme Michelle Moyer. Son avocate révèle alors qu’il est ruiné, alcoolique et malade, et qu’il ne peut plus subvenir à ses propres besoins.

Rodman fait parler de lui depuis 2013 pour une amitié bien particulière, celle avec Kim Jong Un, le dictateur nord-coréen. On vous expliquait d’ailleurs plus précisément la façon dont ils se sont rencontrés dans cet autre article. De fil en aiguille, l’ancien joueur finira même par lui confier :

Tu as un ami pour la vie

… s’attirant ainsi les foudres de nombreuses personnes. En janvier 2014, il retourne à Pyongyang et se retrouve à chanter « joyeux anniversaire » à Kim Jong Un devant tout un auditoire.

Publicité

Durant ce voyage, il est encore au centre d’une polémique, après avoir défendu le régime nord-coréen sur l’emprisonnement d’un Américain, Kenneth Bae, condamné à 15 ans de prison, lors d’une interview donnée pour CNN. Il s’est par la suite excusé auprès de la famille de Kenneth Bae, et a déclaré qu’il était saoul durant l’interview. il a même demandé à Kim Jung Un libérer Bae via une lettre, ce qui arrive effectivement quelques semaine plus tard. Bae a d’ailleurs remercié Rodman lors d’une interview en 2016, en disant qu’il a joué le rôle de catalyseur dans sa libération.

Rodman supporte Donald Trump lors de l’élection présidentielle de 2016, et offre même un des ses livres, « Art of the Deal », à Kim Jong Un, lors de son dernier voyage en Corée du Nord en 2017. Celui-ci coïncide avec la libération d’Otto Warmbier, un étudiant Américain emprisonné 17 mois plus tôt, dans laquelle Rodman affirme avoir eu un rôle, ce que le gouvernement et la famille nient. Rodman a depuis avoué avoir reçu de nombreuses menaces de mort à la suite de son voyage. Dernier épisode en date, sa présence en 2018 lors du sommet entre Donald Trump et Kim Jong Un à Singapour. Il s’est d’ailleurs montré très touché par la rencontre entre les deux hommes.

Publicité

Actuellement, Rodman se concentre sur ses deux plus jeunes enfants, D.J et Trinity. Le premier est actuellement au lycée et est selon les dires de son père « bien meilleur » que lui. Les styles de jeu sont différents, D.J étant moins bagarreur et jouant plus dans le périmètre que dans la raquette. La seconde a choisi le football et évolue au poste d’attaquante. Actuellement dans les équipes jeunes de la sélection nationale, elle pourrait bien créer la surprise et être présente lors des prochaines Coupe du Monde. Rodman a d’ailleurs déclaré qu’il voulait être plus proche d’eux.

Je veux voir mes enfants grandir. J’avais juste besoin d’arrêter de faire la fête, faire un pas en arrière et remettre ma vie dans le bon sens.

Plus récemment, en mai 2019, Rodman a encore fait parler de lui, impliqué dans un vol en magasin. Les caméras du surveillance n’ont pas manqué d’enregistrer sa petite stratégie de diversion pour aider ses « associés ».

Et les autres, que sont-ils devenus ?

Danny Granger, la star des Pacers

Darko Milicic, le bust de la draft 2003 derrière LeBron

Tony Farmer, le héros malgré lui du mythique Meme « bruh »

Dennis Rodman, le coéquipier déjanté de Jordan

Adam Morrison, le joueur le plus sale de l’histoire

Robert Bobroczky, le joueur le plus grand du monde

Agent d’entretien, star de la NBA, diplomate officieux… Dennis Rodman a tout connu dans sa vie. Tout ce que l’on peut lui souhaiter est de trouver de la stabilité auprès de ses enfants, ce qu’il semble plutôt disposé à faire malgré sa demande à Donald Trump de représenter officiellement les USA en Corée du Nord.

Dennis Rodman NBA 24/24 Que sont-ils devenus ?

Les dernières actualités