Russell Westbrook désormais à Houston, il est temps de faire un bilan de sa dernière saison sous le maillot du Thunder. Et même s’il a une nouvelle fois fini la saison en triple-double de moyenne, ses pourcentages sont plus qu’alarmants. Retour en détails.

Russell Westbrook et les statistiques, c’est une longue histoire de contraste. D’un côté, cela fait maintenant 3 ans qu’il les affole en terminant chaque saison en triple-double de moyenne, ce qui n’avait été fait qu’une seule fois dans l’histoire auparavant par Oscar Robertson. Cela lui a valu le titre de MVP en 2016 à défaut de son nouveau coéquipier James Harden.

D’un autre côté, on s’emballe beaucoup moins lorsque l’on regarde la ligne des pourcentages. Westbrook est souvent critiqué pour ses tirs souvent forcés, et malheureusement pour lui les stats donnent raison à ses détracteurs. Shane Young, de Forbes, et Justin Kubatko, le créateur du site « Basketball Reference », ont relayé plusieurs statistiques assez effrayantes sur les pourcentages de Westbrook.

La dernière saison de Russell Westbrook

Pull-up à 3-pts :
. 56/212 – 26.4%
. Dernier parmi tous les joueurs qui en ont tenté 200+

Catch & Shoot à 3-pts :
. 53/166 – 31.9%
. 140ème sur 155 joueurs qui en ont tenté 150+

Mid-Range :
. 113/355 – 31.8%
. Dernier parmi les 42 joueurs qui en ont tenté 200+

Isolations :
. 353 possessions (4.9 par match)
. 0.75 points par possession
. 48ème sur les 51 joueurs qui ont 100+ possessions


Lire aussi | Quand un vieux tweet prémonitoire de Russell Westbrook refait surface

Il ya eu 84 joueurs dans l’histoire de la NBA qui ont tenté au moins 400 trois points et 400 lancers francs dans la même saison. Russell Westbrook (2018-19) a le pire pourcentage à 3 points (29.0) ET le pire pourcentage de lancers francs (65.6) parmi les joueurs de ce groupe.

Maintenant qu’il se retrouve au côté d’un des plus grands mitrailleurs de la ligue, Westbrook ne pourra plus se permettre autant de tirs et surtout autant d’échec. Il va devoir changer son jeu, comme il avait commencé à le faire en mettant plus Paul George en lumière.

Westbrook et Harden vont devoir apprendre à se coordonner cet été en attaque. Les deux aiment avoir le ballon et tirer, il va pourtant falloir répartir les tâches.

Mais par dessus tout, il va falloir faire un choix : grossir ses stats ou penser davantage au collectif pour espérer gagner un titre.

Dernières news | Free agency, trades | Buzz du jour | Franchises | Joueurs