NBA – 9 records que LeBron James tentera de briser cette saison

0

Les statistiques de LeBron James sont exceptionnelles, il fait d’ailleurs partie des meilleurs all-time dans pratiquement chaque domaine. En voici 9 dans lesquels il peut continuer à grimper lors de la saison à venir.

1. Devenir le 3ème meilleur scoreur…

Actuellement 4ème, LeBron James n’est qu’à 1.101 unités de dépasser Kobe Bryant et d’intégrer le podium des plus grands scoreurs de l’histoire de la ligue.

En théorie, à moins d’une grosse blessure, LeBron devrait réussir aisément cette saison. Si l’on se base sur le fait qu’il jouera à la louche 70 matchs, le King devra tourner en moyenne à 16 points par match. Une formalité.

2. …et le 4ème au niveau des paniers marqués

En 16 saisons, LeBron a rentré pas moins de 11.838 paniers, ce qui le place au 5ème rang juste derrière Michael Jordan, qui le devance de 354 paniers. Là encore, à moins qu’il loupe une grosse partie de la saison, Jojo devrait être dans le rétroviseur du King à la fin de l’exercice.

Devant lui, Wilt Chamberlain a 843 paniers d’avance. À moins que LeBron ne réalise une saison all-time comme en 2006 (875) ou en 2018 (857), Wilt devrait rester sur le podium encore une année.

3. Devenir le 8ème meilleur passeur

Scorer est loin d’être la seule qualité du n°23 des Lakers. Ses autres lignes de stats sont toutes aussi impressionnantes, à commencer par les passes. Actuellement 10ème place all-time avec 8.662 passes délivrées, LeBron va pouvoir chasser de la légende dans ce classement.

Devant lui, Gary Payton et Isiah Thomas le devancent respectivement de 304 et 399 passes. Avec 541 caviars par saison en moyenne, LeBron devrait les dépasser tous les deux et se rapprocher de Chris Paul, 7ème.

4. Devenir le 14ème meilleur intercepteur

LeBron est pour le moment 17ème dans ce classement avec 1.937 interceptions, mais pourrait gagner trois places d’un coup.

Kobe Bryant, Derek Harper et Allen Iverson comptent moins de 50 interceptions d’avance sur le King, qui en réalise au moins 100 par saison (sauf en 2017 et 2019).

5. Intégrer le Top 5 des plus grands scoreurs au lancer-franc

Avec 7.140 tentatives converties, LeBron James possède pas mal d’expérience aussi dans ce domaine. Depuis le départ de Miami, son pourcentage a légèrement baissé mais cela ne l’a pas empêché d’en convertir en moyenne 351 par saison.

Si cette tendance se poursuit, il passerait de la 8ème à la 5ème place et dépasserait ainsi Jerry West, Dirk Nowitzki et Michael Jordan.

Lire aussi | Comment LeBron James défie les lois de la performance

6. Devenir le 14ème meilleur tireur à trois-points

Voici un autre classement dans lequel LeBron peut faire un grand bond. Actuellement 19ème avec 1.727 trois-points convertis derrière l’arc, il n’a pas moins de 5 joueurs dans son viseur.

S’il en réussit au moins 104 la saison prochaine, il peut passer à la 14ème place, juste derrière JR Smith, et passer devant Peja Stojakovic, Rashard Lewis, Klay Thompson (dont le compteur restera bloqué cette saison), Kobe Bryant et Chauncey Billups.

7. Intégrer le Top 60 au classement des rebondeurs

Enfin un classement où LeBron n’apparaît pas sur la première page. Avec 8.880 prises en carrière, il est 63ème et en capte en moyenne 555 rebonds par saison.

On se doute qu’Anthony Davis va grignoter un peu sur la ligne de stats du King dans les mois à venir. Imaginons que LeBron en prenne au moins 504 cette saison, cela suffirait à le faire grimper jusqu’à la 54ème place, devant des joueurs comme Larry Bird ou Vlade Divac.

8. Se rapprocher du Top 100 au classement des contreurs

C’est sans aucun doute le record le plus difficile à aller chercher cette saison. Actuellement 112ème avec 921 contres, il faudrait que LeBron en comptabilise au moins 52 de plus pour ne serait-ce qu’espérer intégrer ce fameux Top 100. Une marque qu’il n’a accomplie qu’une seule fois au cours des six dernières années.

De plus, 4 joueurs actifs se trouvent entre lui et le Top 100, dont Kevin Durant qui va forcément stagner la saison prochaine, mais aussi Rudy Gobert qui se rapproche à grande vitesse. La 106ème place paraît la plus probable pour la saison prochaine.

9. Devenir le 2ème au classement du plus grand nombre de turnovers

Bon ce classement, on ne souhaite pas forcément qu’il l’atteigne mais c’est néanmoins plus que probable, car même on a tendance à l’oublier, le King perd énormément de ballons. Il affiche déjà à 4.163 turnovers en 16 ans, soit 260 en moyenne par saison.

S’il continue, il passera aisément de la 4ème à la 2ème place devant John Stockton et Moses Malone et se rapprochera de l’autre célèbre Malone, Karl de son prénom (4.524 turnovers). On voit également venir les détracteurs de Russell Westbrook, mais ne vous inquiétez pas, il arrive en courant (3.326 en seulement 11 saisons).

Vous voulez encore une preuve que LeBron James est dominant dans tous les domaines ou cela vous fait assez de lecture ? Bref, rendez-vous l’été prochain pour tenir les comptes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.